AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pwelcome



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 12:01

Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !
Par Denis Sarget, le 22 juin 2010
Nicox “en pleine débâcle”, titrait Investir. Le 13 mai, le cours de l’action de la biotech tricolore s’est effondré de 44 % à la Bourse de Paris, soulevant des interrogations bien légitimes de la part des contribuables français sur la pertinence des placements du Fonds stratégique d’investissement (FSI), qui détient 5 % du capital de Nicox. Les raisons de ce naufrage : le comité consultatif des autorités sanitaires américaines (FDA), composé d’experts indépendants, a émis un avis défavorable, à la majorité écrasante de seize voix contre une, à la mise sur le marché du Naproxcinod, le médicament phare de Nicox. Le comité scientifique, qui a estimé ne pas disposer de suffisamment d’éléments pour autoriser la commercialisation du produit, a réclamé des données supplémentaires sur sa sécurité d’emploi. Certes, comme le remarque Le Journal des finances, la FDA n’est pas juridiquement tenue d’appliquer la décision de ce panel d’experts, mais l’institution américaine, qui rendra sa décision définitive le 24 juillet, suit généralement l’avis de ce comité des sages. Voilà, en tout cas, un profond désaveu pour Nicox.

Les déboires de Nicox outre-Atlatique ont pris de court la plupart des analystes. Précisons que, fin avril, l’action du laboratoire français avait signé l’un de plus beaux parcours, en trois mois, de l’indice SBF 120. Le refus d’homologation du Naproxcinod aux Etats-Unis, premier marché mondial de la santé, a incité les courtiers à dégrader le titre. Natixis a ainsi abaissé son objectif de cours de 8 à 2 € ; Credit Suisse est passé de 8,90 à 2,50 €. Quant à Investir et au Journal des finances, ils sont désormais à la vente sur la valeur.

En tout cas, ces mésaventures n’ont certainement pas étonné les lecteurs de MoneyWeek. Dès notre deuxième numéro, début octobre 2008, Simone Wapler indiquait que Nicox était “une pharmaceutique qui ne pourrait jamais décoller“. En outre, le cours était susceptible de “causer un infarctus pour ses investisseurs“. Nous-mêmes avons, dans ces colonnes, constamment émis une opinion négative sur la société, régulièrement (voir n° 6 et 64) conseillée à la vente.

Les certitudes de MoneyWeek ne résultaient que d’une analyse rigoureuse de la situation. “Aucun avantage par rapport à l’existant“, notait ainsi Simone Wapler. Le Naproxcinod constitue une simple réactualisation, à base de radicaux d’oxyde nitrique, d’une molécule connue depuis les années 1960. Ses promoteurs ont toutefois assuré que cet anti-inflammatoire pouvait néanmoins, à défaut de soigner l’arthrose, maladie dégénérative incurable, présenter un progrès, pour la tension artérielle, par rapport aux produits déjà existants.

Or les documents publiés par la FDA, relève le Credit Suisse, ne sont guère encourageants poru le Naproxcinod, dont l’efficacité est sérieusement mise en doute. De surcroît, le produit serait peu toléré par les seniors de plus de 75 ans, pourtant la cible privilégiée de la biotech.

Pour convaincre la FDA, Nicox devrait se lancer dans de longues, coûteuses et aléatoires études supplémentaires, soulige Le Journal des finances. Reste une approbation toujours possible de l’Agence européenne des médicaments, réputée moins sévère. Ce ne serait qu’un lot de consolidation : 80 % du chiffre d’affaires potentiel du Naproxcinod, remarque Investir, sont réalisés aux Etats-Unis.

Dans le domaine de la santé, Nicox dispose certes de partenariats avec d’autres firmes telles que Bausch & Lomb et Merck, mais selon Portzamparc, ce n’est pas suffisant : le broker, à l’instar d’autres analystes, ne valorise plus guère l’action qu’au monatnt de liquidités encore dans les caisses (138 M€ à fin mars 2010), soit 1,90 € par titre. Or les pertes récurrentes (60 M€ en 2009) vont bientôt écorner ce magot. S’il est encore besoin de le répéter et si ce n’est pas déjà fait, débarrassez-vous, sans plus attendre, de cette valeur à haut risque.

Première parution le 27 mai dans le numéro 084 de MoneyWeek
Partager l'article
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pumpo



Nombre de messages : 692
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 12:06

rien que pour donner tort à ces cassandres, un petit OUI de la FDA le 24 juillet me ferait bien plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netzach



Nombre de messages : 496
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 12:16

pwelcome a écrit:
Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !
Par Denis Sarget, le 22 juin 2010
Nicox “en pleine débâcle”, titrait Investir. Le 13 mai, le cours de l’action de la biotech tricolore s’est effondré de 44 % à la Bourse de Paris, soulevant des interrogations bien légitimes de la part des contribuables français sur la pertinence des placements du Fonds stratégique d’investissement (FSI), qui détient 5 % du capital de Nicox. Les raisons de ce naufrage : le comité consultatif des autorités sanitaires américaines (FDA), composé d’experts indépendants, a émis un avis défavorable, à la majorité écrasante de seize voix contre une, à la mise sur le marché du Naproxcinod, le médicament phare de Nicox. Le comité scientifique, qui a estimé ne pas disposer de suffisamment d’éléments pour autoriser la commercialisation du produit, a réclamé des données supplémentaires sur sa sécurité d’emploi. Certes, comme le remarque Le Journal des finances, la FDA n’est pas juridiquement tenue d’appliquer la décision de ce panel d’experts, mais l’institution américaine, qui rendra sa décision définitive le 24 juillet, suit généralement l’avis de ce comité des sages. Voilà, en tout cas, un profond désaveu pour Nicox.

Les déboires de Nicox outre-Atlatique ont pris de court la plupart des analystes. Précisons que, fin avril, l’action du laboratoire français avait signé l’un de plus beaux parcours, en trois mois, de l’indice SBF 120. Le refus d’homologation du Naproxcinod aux Etats-Unis, premier marché mondial de la santé, a incité les courtiers à dégrader le titre. Natixis a ainsi abaissé son objectif de cours de 8 à 2 € ; Credit Suisse est passé de 8,90 à 2,50 €. Quant à Investir et au Journal des finances, ils sont désormais à la vente sur la valeur.

En tout cas, ces mésaventures n’ont certainement pas étonné les lecteurs de MoneyWeek. Dès notre deuxième numéro, début octobre 2008, Simone Wapler indiquait que Nicox était “une pharmaceutique qui ne pourrait jamais décoller“. En outre, le cours était susceptible de “causer un infarctus pour ses investisseurs“. Nous-mêmes avons, dans ces colonnes, constamment émis une opinion négative sur la société, régulièrement (voir n° 6 et 64) conseillée à la vente.

Les certitudes de MoneyWeek ne résultaient que d’une analyse rigoureuse de la situation. “Aucun avantage par rapport à l’existant“, notait ainsi Simone Wapler. Le Naproxcinod constitue une simple réactualisation, à base de radicaux d’oxyde nitrique, d’une molécule connue depuis les années 1960. Ses promoteurs ont toutefois assuré que cet anti-inflammatoire pouvait néanmoins, à défaut de soigner l’arthrose, maladie dégénérative incurable, présenter un progrès, pour la tension artérielle, par rapport aux produits déjà existants.

Or les documents publiés par la FDA, relève le Credit Suisse, ne sont guère encourageants poru le Naproxcinod, dont l’efficacité est sérieusement mise en doute. De surcroît, le produit serait peu toléré par les seniors de plus de 75 ans, pourtant la cible privilégiée de la biotech.

Pour convaincre la FDA, Nicox devrait se lancer dans de longues, coûteuses et aléatoires études supplémentaires, soulige Le Journal des finances. Reste une approbation toujours possible de l’Agence européenne des médicaments, réputée moins sévère. Ce ne serait qu’un lot de consolidation : 80 % du chiffre d’affaires potentiel du Naproxcinod, remarque Investir, sont réalisés aux Etats-Unis.

Dans le domaine de la santé, Nicox dispose certes de partenariats avec d’autres firmes telles que Bausch & Lomb et Merck, mais selon Portzamparc, ce n’est pas suffisant : le broker, à l’instar d’autres analystes, ne valorise plus guère l’action qu’au monatnt de liquidités encore dans les caisses (138 M€ à fin mars 2010), soit 1,90 € par titre. Or les pertes récurrentes (60 M€ en 2009) vont bientôt écorner ce magot. S’il est encore besoin de le répéter et si ce n’est pas déjà fait, débarrassez-vous, sans plus attendre, de cette valeur à haut risque.

Première parution le 27 mai dans le numéro 084 de MoneyWeek
Partager l'article

Nombreux ils ont cru et investi sur NicOx. Il y a beaucoup de colère et acharnement sur NicOx parce qu'à aujourd'hui il a déçu tous.
Trop d'optimisme montré par la Société vers les actionnaires.
Les choses procèdent au rilento dans le développement des autres molécules et l'avenir du naproxcinod au moment il est incertain. Il ne reste pas qu'attendre pour comprendre quel futur la société puisse avoir, peut-être en changeant stratégie de Pharma Intégrée vers le développement de partenariats plus modestes et nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gregnorman



Nombre de messages : 440
Age : 57
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 12:48

Netzach a écrit:
peut-être en changeant stratégie de Pharma Intégrée vers le développement de partenariats plus modestes et nombreux.

Et oui Netzach, c'est frappé du coin du bon sens mais malheureusement pour nous MG poursuit sa folle stratégie qui ne fait que montrer ses limites jours après jours. C'était déjà évident il y a un an et cela devient maintenant vitale.
Mais il va s'acharner jusqu'au bout en nous entrainant dans sa chute car un certain nombre d'actionnaires ne peuvent plus sortir compte tenu du niveau de leur MV.

C'est l'éternel fable de la Grenouille et du Boeuf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mehdime



Nombre de messages : 118
Age : 39
Localisation : LE HAVRE
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 14:02

pumpo, je serai plus interessé par un petit oui pour mon (maintenant) maigre portefeuille boursier que pour contredire les cassandres... :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 14:14

J'espère que les stratéges de Nicox sont plus combatifs que les stratèges de l'Amcox.
Je rappelerais que la notice n'est pas connue et que la FDA n'a pas encore donné son avis.
Nicox aura toujours le temps d'adapter sa stratégie après la décision de la FDA. Plus de 10 ans d'études et le dernier mois on se demande si on va passer l'examen parce que les pions ont fait des remarques sur le travail des dix d'études...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagdraft



Nombre de messages : 419
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 14:21

En tout cas boursier s'en occupe aussi..




NicOx : le charme n'opère plus


(Boursier.com) -- Mis en difficulté aux Etats-Unis après la demande d'information complémentaire formulée par le Comité Consultatif de la FDA sur le naproxcinod le 12 mai dernier, le groupe NicOx s'emploie depuis à convaincre de la pertinence commerciale et thérapeutique de son produit phare, le Naproxcinod. La société azuréenne s'est donc lancée dans une entreprise d'information et de séduction tous azimuts des experts européens. Hier, NicOx a ainsi annoncé avoir présenté "des données cliniques supplémentaires du naproxcinod" à Rome, lors de l'Annual European Congress of Rheumatology (16-19 juin 2010). Aujourd'hui, bis repetita de communication avec la présentation effectuée lors de la conférence annuelle de l'European Society of Hypertension (ESH) à Oslo (18-21 juin 2010).

Pourtant en Bourse, le charme de la petite biopharmaceutique semble bel et bien rompu... Le titre abandonne en cette mi-séance 2,5% à 2,79 Euros. Depuis le 1er janvier 2010, la capitalisation boursière de NicOx a d'ailleurs fondu de plus de 50%. En fait, ce désamour boursier se prolonge depuis le 10 mai, époque de l'avis du Comité Consultatif de la FDA. Depuis cette date, la société biopharmaceutique a ainsi perdu 60% de sa capitalisation boursière sur la cote parisienne.

Pourtant, l'échéance majeure de la société azuréenne demeure fixée au 24 juillet 2010, date à laquelle la FDA -l'administration américaine chargée de délivrer les autorisations de mise sur le marché des denrées alimentaires et des médicaments- doit remettre sa copie.

Dans l'attente, Michele Garufi s'efforce de calmer les marchés et l'actionnariat de l'entreprise. Devant ses actionnaires réunis en Assemblée générale, le 16 juin 2010, le PDG de NicOx a ainsi confirmé son intention de "construire une société pharmaceutique spécialiste autour du naproxcinod" ainsi que la stratégie commerciale du groupe outre-Atlantique. Le dirigeant a également rappelé que NicOx dispose hors naproxcinod, d'un "large portefeuille de produits centré sur les maladies inflammatoires, ophtalmologiques et cardiométaboliques".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netzach



Nombre de messages : 496
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 14:29

Bagdraft a écrit:
En tout cas boursier s'en occupe aussi..




NicOx : le charme n'opère plus


(Boursier.com) -- Mis en difficulté aux Etats-Unis après la demande d'information complémentaire formulée par le Comité Consultatif de la FDA sur le naproxcinod le 12 mai dernier, le groupe NicOx s'emploie depuis à convaincre de la pertinence commerciale et thérapeutique de son produit phare, le Naproxcinod. La société azuréenne s'est donc lancée dans une entreprise d'information et de séduction tous azimuts des experts européens. Hier, NicOx a ainsi annoncé avoir présenté "des données cliniques supplémentaires du naproxcinod" à Rome, lors de l'Annual European Congress of Rheumatology (16-19 juin 2010). Aujourd'hui, bis repetita de communication avec la présentation effectuée lors de la conférence annuelle de l'European Society of Hypertension (ESH) à Oslo (18-21 juin 2010).

Pourtant en Bourse, le charme de la petite biopharmaceutique semble bel et bien rompu... Le titre abandonne en cette mi-séance 2,5% à 2,79 Euros. Depuis le 1er janvier 2010, la capitalisation boursière de NicOx a d'ailleurs fondu de plus de 50%. En fait, ce désamour boursier se prolonge depuis le 10 mai, époque de l'avis du Comité Consultatif de la FDA. Depuis cette date, la société biopharmaceutique a ainsi perdu 60% de sa capitalisation boursière sur la cote parisienne.

Pourtant, l'échéance majeure de la société azuréenne demeure fixée au 24 juillet 2010, date à laquelle la FDA -l'administration américaine chargée de délivrer les autorisations de mise sur le marché des denrées alimentaires et des médicaments- doit remettre sa copie.

Dans l'attente, Michele Garufi s'efforce de calmer les marchés et l'actionnariat de l'entreprise. Devant ses actionnaires réunis en Assemblée générale, le 16 juin 2010, le PDG de NicOx a ainsi confirmé son intention de "construire une société pharmaceutique spécialiste autour du naproxcinod" ainsi que la stratégie commerciale du groupe outre-Atlantique. Le dirigeant a également rappelé que NicOx dispose hors naproxcinod, d'un "large portefeuille de produits centré sur les maladies inflammatoires, ophtalmologiques et cardiométaboliques".

Oui, portefeuille ample de produits qu'ils retardent beaucoup et ils sont arrêt...

NicOx semble signer les contrats de partenariat mais puis il ne s'entend pas s'il ne les porte pas devant ou si ce sont les partenaires qui nourrissent doutes pendant les expérimentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virtuelle



Nombre de messages : 1482
Localisation : Le Caire, Egypte
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 14:51

...

Mais où est donc passé Simone

Vous avez remarqué que Simone Wapler n'a pas osé ouvrir son bec ? Elle a fait écrire ou signer (??) l'article par un confrère ! Aurait-elle reçu des reproches/insultes de la part de défenseurs de Nicox ? (m'est avis que oui )

En tous les cas, ça ressemble à de l'archarnement de la part de Moneyweek !!

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ncx



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 15:16

Les stratèges, au-delà d'être combattifs, doivent surtout comprendre leur environnement et les attentes de leurs interlocuteurs, et avoir à disposition les éléments irréfutables pour lever les doutes de ces mêmes interlocuteurs.
La combativité, c'est bien mais ce n'est pas ce qui fait valider un dossier.
Les stratèges ça élabore aussi différents plans correspondant aux différentes issues possibles, ça n'attend pas d'être confrontés à la situation pour adapter sa stratégie.
Comparer les membres de l'AC à des pions est déplacé lorsque l'on se rappelle à quel point NicOx souhaitait la tenue de cette AC. C'est donc que l'incidence n'est pas si faible.
La FDA suit quasiment systématiquement l'avis positif de ces pions, et dans 36% des cas la FDA ne suit pas l'avis négatif de ces pions.
Ces pions nous ont hypothéqué quasiment 60 % de chance d'approbation. Imaginez si ça avaient été des fous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gregnorman



Nombre de messages : 440
Age : 57
Localisation : 92
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 15:27

Philippe Vaillantpvailla8 a écrit:
J'espère que les stratéges de Nicox sont plus combatifs que les stratèges de l'Amcox.
Je rappelerais que la notice n'est pas connue et que la FDA n'a pas encore donné son avis.
Nicox aura toujours le temps d'adapter sa stratégie après la décision de la FDA. Plus de 10 ans d'études et le dernier mois on se demande si on va passer l'examen parce que les pions ont fait des remarques sur le travail des dix d'études...

Et bien tu vois cher et trés combatif Philippe, je souhaite de tout coeur avoir tord dans mon analyse et ma prévision.

Malheureusement, même avec un OUI (conditionnel et une phase IV) le mal est fait et le cours ne retrouvera pas ce qu'il a perdu en une semaine (encore une fois j'aimerai vraiment me tromper).

Bon tu me diras, c'est relatif, MG a tjs dit que le cours de bourse n'était pas important (sauf quand il pompe du blé pendant les AK aux actionnaires).

Défaitiste oui peut être, mais nous avons 2 métiers et donc 2 cultures différentes : tu fais de la médecine et ton moteur c'est l'espoir moi je fais du commerce et mon moteur c'est le concret.

Stratège non certainement pas, je n'en ai pas les compétences, j'essaie tout simplement d'avoir du bon sens, et le business çà se résume souvent à celà.

J'ai la faiblesse de penser que MG en manque singulièrement (s'il est honnête car sinon il manoeuvre diablement bien).

A titre informatif je t'engage à faire le calcul suivant (il paraît qu'il y a beaucoup de LT sur le forum).

Place 100 € à 5 % de rendement pendant 10 ans (c'est à peu prés le temps que les LT se sont donnés pour rentabiliser leur investissement) et analyse le résultat.

Je ne suis pas certain que la prime de risque en investissant dans Nicox soit si intéressante que celà aujourd'hui.

Bonne journée à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pumpo



Nombre de messages : 692
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 15:42

Encore quelques jours et ça va être le moment d'en reprendre.

Les journalistes s'acharnent c'est bon signe.

Rappelez vous que les meilleurs achats en février 2010 se sont fait quand un journal titrait "nicox proche de la correctionnelle"; on était à 5 euros à l'époque et on est allé à 8, 5 euros.


si FDA dit NON, on va à 2 euros, si FDA dit OUI on va à 8 euros, si FDA dit peut etre on va à 4 euros.

Faites vos calculs de probabilité, mais mon sentiment est que la période pour racheter du nicox se rapproche à grand pas et que le risque de perdre encore, se réduit comme peau de chagrin.

je sais que mon post est un peu provoc, en tout cas pour les LT qui souffrent depuis longtemps, mais j'espère que l'avenir nous donnera raison.

bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pwelcome



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Nicox croit dur comme fer au Naproxcinod   Mar 22 Juin - 19:02

Nicox croit dur comme fer au Naproxcinod

Mis en difficulté aux Etats-Unis après la demande d'information complémentaire formulée par le Comité Consultatif de la FDA sur le naproxcinod le 12 mai dernier, le groupe NicOx s'emploie depuis à convaincre de la pertinence commerciale et thérapeutique de son produit phare, le Naproxcinod.

La société azuréenne s'est donc lancée dans une entreprise d'information et de séduction tous azimuts des experts européens. Hier, NicOx a ainsi annoncé avoir présenté "des données cliniques supplémentaires du naproxcinod" à Rome, lors de l'Annual European Congress of Rheumatology (16-19 juin 2010). Aujourd'hui, bis repetita de communication avec la présentation effectuée lors de la conférence annuelle de l'European Society of Hypertension (ESH) à Oslo (18-21 juin 2010).

Pourtant en Bourse, le charme de la petite biopharmaceutique semble bel et bien rompu... Le titre abandonne en cette mi-séance 2,5% à 2,79 Euros. Depuis le 1er janvier 2010, la capitalisation boursière de NicOx a d'ailleurs fondu de plus de 50%. En fait, ce désamour boursier se prolonge depuis le 10 mai, époque de l'avis du Comité Consultatif de la FDA. Depuis cette date, la société biopharmaceutique a ainsi perdu 60% de sa capitalisation boursière sur la cote parisienne.

Pourtant, l'échéance majeure de la société azuréenne demeure fixée au 24 juillet 2010, date à laquelle la FDA -l'administration américaine chargée de délivrer les autorisations de mise sur le marché des denrées alimentaires et des médicaments- doit remettre sa copie.
Dans l'attente, Michele Garufi s'efforce de calmer les marchés et l'actionnariat de l'entreprise. Devant ses actionnaires réunis en Assemblée générale, le 16 juin 2010, le PDG de NicOx a ainsi confirmé son intention de "construire une société pharmaceutique spécialiste autour du naproxcinod" ainsi que la stratégie commerciale du groupe outre-Atlantique. Le dirigeant a également rappelé que NicOx dispose hors naproxcinod, d'un "large portefeuille de produits centré sur les maladies inflammatoires, ophtalmologiques et cardiométaboliques".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sidelcr



Nombre de messages : 369
Localisation : Groland
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 19:18

le PDG de NicOx a ainsi confirmé son intention de "construire une société pharmaceutique spécialiste autour du napro MG me fait de plus en plus penser à Domenech ; à chaque chute il enfonce le clou un peu plus profond .
Masochisme , déni de la réalité ou vision court terme pour sauver sa rente annuelle je n'arrive même plus à me faire une opinion .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netzach



Nombre de messages : 496
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 21:11

sidelcr a écrit:
le PDG de NicOx a ainsi confirmé son intention de "construire une société pharmaceutique spécialiste autour du napro MG me fait de plus en plus penser à Domenech ; à chaque chute il enfonce le clou un peu plus profond .
Masochisme , déni de la réalité ou vision court terme pour sauver sa rente annuelle je n'arrive même plus à me faire une opinion .

Cet affirmation, dans la situation actuelle il semble folie pure...

Sincèrement s'il n'a pas encore compris que le projet au moment est impraticable, alors il devient dangereux pour la Société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 21:59

Les communications ou posters dans les congrès se préparent 6 mois à l'avance. Il y a 4 mois nous avions vu le programme des congrès européens et remarqué la forte présence de Nicox.
La stratégie de communication européenne n'a rien à voir avec la non approbation du Naproxcinod. C'est encore une hérésie.

La recherche, le développement de molécules qui seront les médicaments de demain est pleine de désillusions. On peut investir dans une telle société en espérant décrocher le gros lot ou se passionner pour cette recherche mais jamais il ne faut investir en espérant un rendement de 5% pour battre celui de la caisse d’épargne. On gagne ou on perd mais c’est rarement un petit profit ou une petite perte.
Les grands laboratoires ont été mis dans l’échec avec leurs armadas de chercheurs de financiers et leur lobbying. Ils préfèrent maintenant faire prendre le risque maximal aux petites biotech tout en se donnant la possibilité de garder le plus grand profit.
Une pharma est une société considérée comme défensive par les investisseurs mais une biotech ne peut apparaître que dans un portefeuille agressif.
Une pharma apporte de quoi soigner les malades et désir obtenir de l’argent afin de poursuivre ses recherches Pour cela elle doit séduire un certain nombre d’investisseurs mais en aucune manière une biotech ne doit élaborer sa stratégie pour satisfaire les investisseurs de court terme à moins que les dirigeant veuille se séparer de leurs actions…Il semblerait bien que ce ne soit pas le cas de Garufi.

L’échec du Naproxcinod aux USA amènerait le temps des stratégies de substitution. Par ma part j’espère que ce temps ne viendra pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pumpo



Nombre de messages : 692
Age : 42
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Mar 22 Juin - 23:21

Netzach a écrit:
sidelcr a écrit:
le PDG de NicOx a ainsi confirmé son intention de "construire une société pharmaceutique spécialiste autour du napro MG me fait de plus en plus penser à Domenech ; à chaque chute il enfonce le clou un peu plus profond .
Masochisme , déni de la réalité ou vision court terme pour sauver sa rente annuelle je n'arrive même plus à me faire une opinion .

Cet affirmation, dans la situation actuelle il semble folie pure...

Sincèrement s'il n'a pas encore compris que le projet au moment est impraticable, alors il devient dangereux pour la Société.


Arrêtez de prendre garufi pour un fou, j'étais à l'AG et il a bien compris le problème.

merci philippe, emmanuelle pierry de nicox m'évoquait en fin d'AG, ce décalage entre les posters et les parutions.effectivement elles me disaient que c'était planifié longtemps à l'avance ainsi cela n'a rien à voir avec le napro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !   Aujourd'hui à 8:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Dix ans après, l’intox Nicox enfin démasquée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» après-midi des 24 et 31 décembre-récupération?
» intox grossiére sur fonds mat 1ere en difficulté
» emploi après la retraite
» Question sur un éventuel repos après garde de nuit
» Ma boutique est enfin en ligne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Le coin du barman...-
Sauter vers: