AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
D@n (Daniel Beldio)

avatar

Nombre de messages : 3210
Age : 65
Localisation : Pays de l'Arbre et de l'Eau
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Ven 11 Mai - 14:26

"Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"
Par Gaëlle Fleitour - Publié le 11 mai 2012, à 12h 10

NicOx, start-up qui se prenait pour une big pharma
NicOx espère croître encore dans l'ophtalmologie d'ici fin 2012

ENTRETIEN EXCLUSIF NicOx a annoncé le 10 mai être en discussions avancées pour des acquisitions dans l’ophtalmologie. L'occasion pour L'Usine Nouvelle de revenir sur cette entreprise avec Mailys Ferrere, directeur d'investissement au FSI, entré au capital de NicOx en 2009.

L'Usine Nouvelle - Le FSI est le premier actionnaire de NicOx. Que pensez-vous de sa réorientation dans l’ophtalmologie ?
Mailys Ferrere - Par rapport au projet initial, ce n’était pas forcément ce que l’on imaginait. Le rationnel de notre investissement était d'aider la première biotech française à enregistrer son médicament (le naproxcinod) aux Etats-Unis, et à négocier au mieux un accord de commercialisation. Malheureusement, et c’est un risque inhérent à ce secteur, l'autorité sanitaire américaine (FDA) a demandé des données complémentaires, et des études qui n'étaient pas dans les moyens de l’entreprise. En tant qu’investisseur public, nous étions prêt à assumer le risque et nous n'allions pas la lâcher. Nous avons soutenu le management dans une réorientation stratégique. La société a du cash, un titre assez liquide. Et le choix de l'ophtalmo est cohérent car un autre produit de son pipeline a donné des résultats positifs: son partenaire a décidé de le porter en phase 3. L'ophtalmo est un marché attractif dans la pharmacie, en croissance avec le vieillissement de la population, et sur lequel il n'y a pas énormément de produits et d'innovation.

Racheter les produits d'une autre ne correspond pourtant plus du tout au profil d'une biotech !
Le choix de NicOx de se positionner sur des produits en phase 3 ou déjà commercialisés, comme avec le rachat d'Altacor, est cohérent avec son souhait initial de devenir un laboratoire de spécialité. Dès le démarrage, elle n’avait pas pu trouver de partenaire en phase 3 pour le naproxcinod, et avait décidé d’aller jusqu’au bout toute seule.

Le FSI était entré pour soutenir le lancement de ce médicament, qui n'a jamais été approuvé. Pourquoi avez-vous sous-estimé ce risque ?
Nous avons estimé, peut-être à tort, que le profil de risque était plus la taille du marché que le réglementaire. Lorsque nous en avions discuté avec NicOx, elle nous avait transmis le courrier de la FDA qui était très clair : elle n'allait pas demander d’étude supplémentaire. Mais la FDA a changé d'avis. Comme tout le monde, nous avons été pris à revers. Nous avons été très déçus. Peut-être aurions-nous dû nous dire qu’il y avait un risque réglementaire plus fort que ce que la société estimait, et creuser un peu plus. Mais elle était la moins risquée en apparence. C'est un risque d’une nature différente que le développement clinique. Et même si le FSI a vocation à investir plutôt dans des sociétés matures et rentables, nous avons fait quelques exceptions en biotech car il y a un besoin de financement très important, et cela peut créer des emplois pour demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit Maritan

avatar

Nombre de messages : 430
Age : 42
Localisation : Nouméa
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Ven 11 Mai - 22:23

D@n (Daniel Beldio) a écrit:
Dès le démarrage, elle n’avait pas pu trouver de partenaire en phase 3 pour le naproxcinod, et avait décidé d’aller jusqu’au bout toute seule.

Est-ce que j'ai bien lu ce que j'ai lu? No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mbm.nc
Hibiscus



Nombre de messages : 217
Age : 63
Localisation : Fort de France
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Sam 12 Mai - 1:20

Eh bien, il n'y avait pas de partenaire pour le début de la phase 3 qui a commencé à l'annonce des résultats de la phase 2 (souvenez-vous le titre est monté alors à 24 euros). Aucun labo n'a accepté de prendre ce risque, personne ne croyait donc à cette molécule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Chèvre

avatar

Nombre de messages : 1215
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Sam 12 Mai - 10:54

Et oui on a tous bien lu...

On est loin du "on ralentit volontairement les discussions pour le partenariat" hein!!

Depuis qques jours les "pro-accord naproxcinod pour le 375" sont discrets d'ailleurs.

Les "pro-acquisitions multiples" d'ici fin mai aussi...

Quand Nicox annonce avoir des acquisitions en vu avec discussions avancées vous pensez quoi?

Quand Nicox dit "faut qu'on contact d'eventuels partenaire pour le 375" vous pensez quoi?

Quand Nicox dit "on recherche des partenaires pour ncx 1047 et 6560 etc etc" depuis deux ans!! vous pensez quoi?

perso: je pense que MG frole (en fait il frole pas mais bon) le mensonge.

Ca me rappelle le partenriat sur naproxcinod qui s'etait pas fait deux fois de suite :
1- a cause d'un rachat de la société par une autre boite
2- a cause d'une fusion

en fait, il lisait l'actu des pharmas et nous prenait pour des cons à inventer ses petites histoires.

Quand je pense qu'il voulait pas de l'accord B&L et que désormais c'est le seul atout de Nicox...je me dis "ouf".

A l'epoque j'avais parlé de sa demission on se moquait de moi...

Desormais certains disent "il nous sort grave de la merde!!", je dirai qu'il nous a mis dedans a etre tetu et que son optimiste frole le mensonge.

Si cette année il nous sort "un joyeux noel" faudra vendre direct.

Je crois cependant que B&L s'apprete a faire uen grosse phase 3 mondiale...on va voir si je me trompe.

Pour le reste, on est le 12 mai et j'ai pas la sensation que malgré les critiques je sois celui qui interprete mal la lettre de MG ou les itw de MG...

bon week end à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibiscus



Nombre de messages : 217
Age : 63
Localisation : Fort de France
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Sam 12 Mai - 15:21

La question de base que l'on doit avoir toujours en tête lorsqu'on cherche à évaluer la situation :
La technologie Nicox est-elle valable ?
Pour ma part je pense que cette technologie a certainement sa place au Concours Lépine.

Bien entendu comme médicament cela peut toujours se vendre, cela permet de dépasser la durée des brevets. Cela ne serait pas la premiére fois en pharmacie que l'on met sur le marché des molécules sans beaucoup d'intéret au moins pour Nicox elles ne peuvent pas être dangereuses puisqu'on greffe des molécules qui sont déja bien éprouvées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Sam 12 Mai - 21:12

L’interview du FSI dans l’Usine Nouvelle
(rapporté par Lalau7777)
NicOx et le FSI

Cette interview reprend les raisons qui l’ont amenée à investir dans Nicox et à valider sa nouvelle orientation stratégique dans l’ophtalmologie.
Par contre aucune information n’a été dévoilée concernant les sujets confidentiels ce qui est normal.

En 2009, le FSI a clairement investi dans Nicox pour donner les moyens à Nicox de mener les négociations avec la FDA pour la commercialisation du Naproxcinod et pour mener la discussion pour rechercher un partenaire pour la commercialisation en position de force.
Le FSI a été convaincu de la solidité du dossier de Nicox pour la commercialisation du Naproxcinod au USA. Le FSI a été convaincu par la lettre de la FDA qui ne demandait pas de nouvelles études.
Le risque de refus de commercialisation a été sous évalué. Le doute sur les chances de réussite de cette acception de commercialisation a ainsi été minimisé de la même manière par les actionnaires voire par les autres laboratoires qui ont été surpris du refus. L’investissement du FSI a fini de convaincre les indécis de la forte probabilité d’une commercialisation du Naproxcinod. Seule l’absence de partenaire industriel pouvait entretenir le doute.
Le FSI dit clairement que la FDA a changé d’avis sur l’absence d’études complémentaires nécessaires à la commercialisation.
Ce changement d’avis est d’autant plus dommageable que la FDA a demandé des études qui n’étaient pas dans les moyens de l’entreprise.
Ainsi le recours de Nicox apparaît justifié indirectement par les propos du FSI :
La demande d’études complémentaires n’a jamais été évoquée par la FDA.
Les études complémentaires demandées ne sont pas dans les moyens de l’entreprise.
Il apparaît licite de protéger le patient d’une commercialisation d’un produit pouvant introduire un nouveau risque pour sa santé mal évalué. Cependant ce les discussions avec la FDA aurait du avertir de ce risque d’études à long terme. Ce qui n’a pas été fait, bien au contraire l’absence de demande d’études complémentaires avait été confirmée.
C’est donc l’avis des experts qui a été déterminant en Mars Avril pour refuser la commercialisation du Naproxcinod.
Le FSI ne donne pas d’évaluation de la possibilité d’une modification de l’avis de la FDA, d’ailleurs Nicox n’en parle pas non plus. Nicox refusant toute évaluation de cette possibilité prétextant de discussions en cours confidentielles dont la divulgation pourrait remettre en cause les chances d’aboutissement du recours.
Le FSI n’a pas non plus commenté la discussion parallèle de Nicox avec la FDA pour la demande d’études complémentaires pour la commercialisation du Naproxcinod 375 dans l’arthrose du genou.
On peut aujourd’hui penser que cette demande de discussion de la FDA est un coup double pour Nicox. Nicox a positionné le Naproxcinod 375 pour une commercialisation dans l’arthrose du genou et Nicox pourra se servir des études demandées pour la commercialisation du Naproxcinod 375 dans l’arthrose du genou comme argument dans son recours pour la FDA, voire pour évaluer les possibilités de discussion pour le recours du refus de la FDA de la commercialisation du Naproxcinod.
La commercialisation du Naproxcinod 375 est une nouvelle demande avec la possibilité de prolongation des brevets qui est augmentée.
L’évaluation des études demandées est donc essentielle pour évaluer les chances de commercialisation du Naproxcinod.
On peut penser que le FSI soutien la démarche de Nicox dans son recours et la demande de commercialisation du Naproxcinod 375.
Le FSI est au courant de tous les dossiers et de la réorientation de Nicox en pharma spécialisée en ophtalmologie.
Le FSI a clairement approuvé la réorientation de Nicox en laboratoire d’ophtalmologie. On peut en évaluer les conditions : 3e restructuration, arrêt de la recherche développement des NO-molécules, le budget de développement conservé est dévolu aux dépenses concernant le Naproxcinod et les discussions avec la FDA.
Nicox a le soutient du FSI dans l’acquisition de laboratoires et de molécules en phase avancée de développement. Le potentiel du développement de Nicox en l’ophtalmologie est jugé intéressant d’autant que le partenaire Bausch and Lomb en ophtalmologie de Nicox a validé les études de phase IIb du BOL 303. Le FSI juge donc la méthodologie et les résultats convaincants.
L’annonce de la recherche de partenaires pour le développement de l’ensemble des NO-molécules est probablement une exigence du FSI.
Dans ce contexte le FSI évalue la réorientation stratégique de Nicox cohérente et ses chances de développement de développement stratégiques favorables en regard de sa trésorerie et de la liquidité du titre.
On notera que le partenariat avec Merck n’a pas été évoqué. Pas plus la déception de l’arrêt en phase I des NO-molécules pour la recherche d’un NO-antiHTA, ni le nouveau pont nitré, ni même du nouvel accord avec Merck n’ont été commentés.
Ainsi le FSI reste bien présent au capital de Nicox et a pris son rôle de premier actionnaire de la société. Il espère que son investissement dans Nicox créera des emplois pour demain pouvant justifier son investissement dans une biotech. On soulignera, sans malice, que pour le moment les emplois d’hier ont été perdus.
Bien qu’à aucun moment le FSI envisage une commercialisation du Naproxcinod son soutien dans la stratégie de Nicox de trouver un accord réalisable avec la FDA est évident. Le recours ou la rencontre avec la FDA devrait donc avoir reçu l’approbation de son principal actionnaire.
C’est doute l’une des interviews les plus intéressantes qui permet de conforter les raisons des erreurs du passé et la réorientation stratégique de Nicox en ophtalmologie par acquisitions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hibiscus



Nombre de messages : 217
Age : 63
Localisation : Fort de France
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Sam 12 Mai - 21:37

Aujourd'hui, Les NO molècules interessent plus le FSI que les labo pharmaceutiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Sam 12 Mai - 22:57

On disait la même chose du NCX116 repris par Bausch and Lomb.
Il existe d'autres NO-molécules en ophtalmo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JP.DTMT

avatar

Nombre de messages : 82
Age : 43
Localisation : Angers
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Lun 14 Mai - 12:31


Chacun est libre de penser que MG nous a mené en bateau, notamment concernant l'histoire des 2 partenariats loupés de peu suite à des opérations de fusion/acquisition. Rappelons que cette information était officieuse : elle n'avait été communiquée à l'époque, si ma mémoire est bonne, qu'à Olivier lors d'une conversation téléphonique privée. L'intérêt d'une telle communication, si elle avait été mensongère, aurait été bien faible étant donnés sa discrétion et le faible nombre d'investisseurs qui pouvaient la recevoir (i.e. uniquement les membres du forum privé). Pourquoi mentir si ça ne sert pas à grand chose ? Autant ne rien dire, vous ne trouvez pas ?

En outre, un certain nombre ont ici douté par le passé de l'existence et du contenu de cette fameuse lettre de la FDA (datant de 2007 de mémoire) éliminant la nécessité d'études complémentaires. MG a été suspecté sur ce forum d'avoir menti à ce sujet. Pour la première fois je crois, nous avons ici le témoignage de l'existence de cette lettre par une personne extérieure au staff de Nicox, sans remise en cause de son contenu (même si on ne le connait pas) :
"Lorsque nous en avions discuté avec NicOx, elle nous avait transmis le courrier de la FDA qui était très clair : elle n'allait pas demander d’étude supplémentaire. Mais la FDA a changé d'avis. Comme tout le monde, nous avons été pris à revers."

Tout ceci, non pas pour chercher à défendre MG, mais pour essayer de comprendre si MG a simplement tendance à enjoliver la réalité ou à carrément raconter des bobards. Je ne penche personnellement pas pour la deuxième option.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D@n (Daniel Beldio)

avatar

Nombre de messages : 3210
Age : 65
Localisation : Pays de l'Arbre et de l'Eau
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Lun 14 Mai - 13:25

Merci JP,

D'autant plus que MG n'est pas tout seul ! Le staff et le Conseil d'Administration ne tolèreraient pas certains abus de communication...

Comme d'hab', wait & see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   Lun 14 Mai - 14:28

Les 2 partenariats loupés à cause de fusions acquisitions ont été aussi évoqués lors de réunions d'actionnaires (je ne me rappelele plus si c'était pendant ou après la réunion).

"La lettre est claire" est c'est bien ce qui a trompé tout le monde y compris le FSI. D'autant que de nouveaux contacts avaient été pris quelques mois avant de donner le dossier pour la demande de commercialisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Le projet de NicOx n'était pas forcément celui qu'imaginait le FSI"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle porteuse de projet - salon de coiffure pour enfant
» Présentation de mon projet !!
» Présentation du projet
» mon projet de micro-crèche et cours aux parents
» Le projet Aerion supersonique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Echanges sur NicOx-
Sauter vers: