AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les laboratoires, nouveaux banquiers des biotechs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vinsse



Nombre de messages : 515
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Les laboratoires, nouveaux banquiers des biotechs   Mer 11 Jan - 14:19

Les laboratoires, nouveaux banquiers des biotechs

En dépit de l'arrivée en fin de vie de leurs grands médicaments, les grands laboratoires disposent de véritables trésors de guerre, tandis que les financiers, eux, peinent à attirer le cash.

La grand-messe des biotechs, qui rassemble, sous l'égide de JPMorgan, des milliers de start-up, d'investisseurs et de laboratoires pharmaceutiques, a démarré à San Francisco. Et, comme chaque année, les annonces pleuvent. Sanofi a fait part d'un nouvel investissement qui illustre l'évolution du financement des biotechs, ces entreprises qui créent des médicaments à partir d'organismes vivants et fournissent désormais plus de la moitié des nouveaux traitements.

Le laboratoire tricolore entre au capital de Warp Drive Bio, une start-up qui identifie de futurs médicaments «grâce à des techniques de microbiologie, de séquençage de nouvelle génération, de bio-informatique et de chimio-informatique de pointe», explique Sanofi.

Le plus remarquable est sans doute que le troisième labo mondial s'associe à deux sociétés de capital-risque américaines, Third Rock Ventures et Greylock Partners, pour investir à eux trois 125 millions de dollars (97 millions d'euros) en cinq ans dans Warp Drive Bio. «Les laboratoires pharmaceutiques sont de plus en plus présents aux côtés des fonds d'investissement, dès les premiers tours de table», confirme Antoine Papiernik, partenaire associé de Sofinnova Partners. En août dernier, le fonds français a été ainsi accompagné des fonds d'investissements de deux grands labos, SR One (filiale de GSK) et Roche Venture Fund, dans le tour de table qu'il a monté pour investir dans la biotech britannique Mission Therapeutics.
Accélération des opérations

En dépit de l'arrivée en fin de vie de leurs grands médicaments, les grands laboratoires disposent de véritables trésors de guerre, tandis que les financiers, eux, peinent à attirer le cash. Un argument que les géants de la pharmacie font jouer à plein alors qu'ils sont à l'affût d'innovations, bien davantage localisées aujourd'hui dans les biotechs que dans leurs propres centres de recherche. Cela en fait les principaux financeurs des start-up des sciences de la vie, via des partenariats ou des acquisitions. Les groupes pharmaceutiques créent aussi des fonds d'investissements internes. C'est le cas du suisse Novartis Venture Fund, l'un des plus gros fonds détenus par un laboratoire. Il participe notamment au tour de table de quatre biotechs françaises avec la société de gestion indépendante Truffle Capital. C'est aussi le cas de SR One, le fonds du britannique GSK, qui a investi 600 millions de dollars dans près de 150 entreprises depuis sa création, en 1985. Ou encore de Roche, qui s'est lancé en 2002 dans le capital-investissement. Son fonds, le Roche Venture Fund, a été doté de 500 millions de francs suisses dont 40% ont été déjà investis dans une soixantaine de biotechs.

D'autres labos créent leur fonds. Pas Sanofi. Ses équipes «réfléchissent à un format d'investissement spécifique dans les biotechs», observe un expert. Cela n'empêche pas le troisième laboratoire mondial d'investir autant que ses concurrents via des accords ou des rachats. Les partenariats ont représenté l'essentiel des 100 millions d'euros investis en 2011 par le laboratoire dirigé par Chris Viehbacher.

Euler Hermes a indiqué l'an dernier que les rapprochements (alliances ou rachats) entre sociétés de biotechnologie et «big pharma» ont progressé de 14 % en moyenne par an entre 2005 et 2009, avec 193 opérations en 2009.

Mieux, les fusions-acquisitions ont représenté 51,6 milliards de dollars au premier semestre 2011, un montant très élevé par rapport à 2010, où le total des fusions pour l'année s'élevait à 67 milliards, note une étude récente de HBM Partners. La principale opération l'an dernier a d'ailleurs été le rachat de Genzyme par Sanofi pour 20 milliards de dollars.


copyright:le figaro.fr


ps :video +itw neovacs sur file dédiée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregdu12



Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: Les laboratoires, nouveaux banquiers des biotechs   Mer 11 Jan - 15:12

en avant pour la fusion alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les laboratoires, nouveaux banquiers des biotechs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveaux plats super bons pour bébé – diversification
» je cherche des nouveaux créneaux pour créer une entreprise!!
» À propos des Hyip Nouveaux
» Nouveaux Récents Hyips
» Les nouveaux conservateurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Le coin du barman...-
Sauter vers: