AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NO_molécules qui peut en bénéficier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: NO_molécules qui peut en bénéficier   Dim 9 Jan - 12:13

NO-molécules qui peut en espérer un bénéfice ?
1) Le patient
Il ne faut tout de même pas l’oublier, c’est tout de même lui qui prend les médicaments en espérant un bénéfice pour sa pathologie ou un moindre risque en prenant celui ci plutôt que d’autres sur le marché.
2) L’économie de santé
Par amélioration thérapeutique ou par une diminution des accidents coûteux liés au médicament.
La méthodologie des études est au préalable soumise aux autorités de santé qui doit les valider. La durée des études (10 ans en moyenne) engendre parfois une méthodologie d’évaluation d’un médicament différente de cette acceptée (progrès dans la prise en charge, effet secondaire de molécules similaires, nouveaux critères d’évaluation apparaissant plus performants…)
3) Le laboratoire
Il amortit son coût de recherche développement sur une molécule commercialisée. Parfois il ne s’agit que d’une augmentation de la longévité de la molécule et de l’exploitation de son brevet.
Les experts qui déterminent l’approbation à la commercialisation tiennent essentiellement compte du rapport bénéfice risque du patient ou encore du service médical rendu. Si l’économie de santé intervient maintenant (génériques par exemple), le lobbying d’un laboratoire intervient pour le reste.

Les essais cliniques sont fondés sur le principe du rapport bénéfice risque pour le patient.
Le critère différentiant du Naproxcinod par rapport au Naproxène est la moindre hausse de la pression artérielle. Ce critère est retrouvé statistiquement significatif.
Ce critère a été utilisé pour la FDA et l'EMEA.
La FDA demande de comparer la Naproxcinod au placebo avec un critère statistiquement significatif sur l'efficacité.
L'EMEA demande de comparer le Naproxcinod au Naproxène et qu'il n'y ait pas de différence significative d'activité.
Ce n’est sans doute pas la seule différence d’évaluation de ces différents organismes de santé.

Le Naproxcinod se positionne clairement comme un médicament pouvant minimiser le risque de la prise d’un AINS en particulier de l’élévation de la pression artérielle.
2 questions doivent être posée :
1) Le Naproxcinod présente-t-il un risque nouveau par rapport aux autres AINS ? Les essais cliniques n’en ont pas mis en évidence. Il n’y a donc pas de risque nouveau à commercialiser cette molécule par rapport au Naproxène. La FDA a toute fois considérée qu’il s’agit d’une nouvelle molécule imposant des critères stricts d’évaluation des études.
2) Le Naproxcinod a-t-il apporté la preuve d’une amélioration de la sécurité du patient ?
a) Au niveau gastro-intestinal, les études montre une tendance sans que le résultat soit significatif. La réponse est non. On peut regretter l’absence d’étude 305 mais ce n’est pas le critère différentiant du Naproxcinod que Nicox avait choisi.
b) Au niveau de la pression artérielle : les résultats sont probants sur la population de plus de 50 ans hypertendue ou non dans tous les essais cliniques demandés par la FDA et l’EMEA. Lors des études MAPA, non demandées par la FDA, construites pour le marketing du Naproxcinod, 85% des mesures montrent un résultat probant sur 24h à 2, 3 ,6 ,9 semaines de traitement chez le patient hypertendu. Les experts n’ont retenu de ces études que les 15% des mesures non probantes des 2h avant la prise du comprimé suivant. Le prémarketing de Nicox a agacé les experts. Les études MAPA non construites pour l’approbation à la commercialisation du Naproxcinod ont du être vécues comme un mépris envers les experts de la FDA. Les experts sont passés outre la moyenne des mesures proposée par Nicox et ont disséqué les résultats.
Les experts n’ont pas contesté que l’élévation de la pression artérielle soit un risque pour le patient et que sa moindre élévation est…prometteuse ! Ils ont par contre reproché à Nicox d’utiliser cette moindre élévation de pression artérielle comme un facteur potentiel pouvant diminuer la mortalité ou la morbidité cardio-vasculaire (non démontrés pour le Naproxcinod).

Aucun élément ne peut laisser penser à un risque surajouté pour le patient par la prescription du Naproxcinod par rapport aux AINS existant. La moindre élévation de la pression artérielle est par contre en faveur du Naproxcinod. Une phase IV bien encadrée aurait pu se justifier. Une phase IV dure plusieurs années surtout si des critères de mortalité et de morbidité étaient recherchées. De nombreux patients auraient eu des prescriptions de Naproxcinod avant de connaître ces résultats. Ce pourrait être cela qui aurait pu induire un « non » à la commercialisation sur un principe de précaution d’autant que de nombreuses prescriptions se font hors contrôle médical aux USA (vente over the counter).
En Europe les ventes sans ordonnances sont beaucoup plus réduites. Les prescriptions de Naproxcinod seront plus réduites aussi. L’EMEA aura d’autres critères pour justifier la commercialisation ou non du Naproxcinod.
Si le Naproxcinod est approuvé par l’EMEA on pourra sauter de joie, se rouler par terre, sauter au cou du premier ou de la première venue…Toujours est-il que le gain potentiel pour Nicox serait bien moindre qu’aux USA et qu’il faudrait de toute façon examiner l’avis de l’EMEA les pieds sur terre…
L’autorisation de la commercialisation permettrait d’exploiter pendant 10 ans en Europe le Naproxcinod à partir du moment de l’acceptation.
La commercialisation du Naproxcinod, première NO-molécule aurait par contre un aspect particulièrement apprécié. L’absence de commercialisation en Europe replongerait Nicox dans l’obscurité des profondeurs. L’absence de communication de Nicox semble pointer l’incertitude, mais il semble bien que l’acception ou non de la commercialisation du Naproxcinod puisse être le coup d’envoi à la mise en place d’une nouvelle stratégie de développement de Nicox.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
NO_molécules qui peut en bénéficier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» peut il virer ma collègue?
» à combien peut se négocier une sarl ?
» PRESTASHOP qui peut m'aider?
» peut-on baisser nos heures de travail?
» peut on ouvrir une entreprise avec un diplome d' auxilliaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Echanges sur NicOx-
Sauter vers: