AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le positionnement des labos en rhumato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Le positionnement des labos en rhumato   Dim 21 Fév - 15:52

2010 est l’année du bouleversement de la grande pharma, l’année des grandes manœuvres. Les grandes fusions de Pfizer Weyth et Merck Schering Plough n’ont été que défensive, Roche a racheté totalement sa biotech Genentech.
Aujourd’hui le classement a été modifié (les echos) :
1) Pfizer CA 68.8milliards$
2) Roche CA 46.4milliards$
3) Merck CA 45.9
4) Novartis 44.3
5) GSK44.2
6) Sanofi 40.2
7) Astra Zeneca 32.8
Abott 30.8
9) Jonhson and Jonhson 22.5
10) Elli Lilly 21.8.

La rentabilité et les profits ont augmenté pour tous les laboratoires. Abott gagnera une place avec le rachat de Solvay en 2010.
Parmi les laboratoires présents en rhumatologie à travers les anticorps monoclonaux très rémunérateur, s’adressant à 10% des patients en rhumatologie on retrouve 3 laboratoires qui ont fusionné : Pfizer, Merck, Abott. Un 4e laboratoire (Jonhson and Jonhson) est en conflit avec Merck pour les droits du Remicade hors USA. Un médiateur a été nommé et une solution devrait être donnée en mars 2010.
Les grands laboratoires présents en rhumatologie étaient en mouvement capitalistique en 2009.
La rhumatologie reste stratégique.
La présence des grands laboratoires en rhumatologie concerne des anticorps monoclonaux pour 10% des patients. Seul Pfizer a encore un AINS rémunérateur (Celebrex) dont le brevet n’est pas encore tombé.
Les médicaments de masse hors AINS sont les antalgiques (Paracetamol et morphinomimétique) ou les médicaments permettant la fixation du calcium ou autre modificateur du cartilage.
Un nouvel AINS représente donc un potentiel intéressant. Le Naproxcinod est un médicament de masse qui peut intéresser tous les laboratoires présents en rhumatologie. Le marché des médicaments de confort est un marché porteur. Les risques gastro-intestinaux et cardio-vasculaires ont modifié les ordonnances des médecins orientant les prescriptions vers le Paracétamol ou les morphinomimétiques. Le passage vers la prescription codéiné du Paracétamol transforme une prescription d’un antalgique d’une efficacité moyenne ayant peu d’effets secondaires vers un autre sans doute plus efficace mais dont les effets secondaires sont importants chez le patients âgé.
Les risques cardio-vasculaires des AINS majorés par les COX2 pourraient être moindre pour le Naproxcinod par l’intermédiaire une pression artérielle qui n’est pas augmentée.

Merck a retiré le Vioxx pour une augmentation du risque de mort cardio-vasculaire, aujourd’hui Merck est attaqué sur le Fosamax et les droits du Remicade aux USA luis sont contesté après la fusion avec Schering Plough. Les laboratoires gèrent le marketing mais aussi les procédures et les attaques des concurrents.
Nicox ne connaît aujourd’hui que l’expectative des futurs concurrents. Il ne fait pas de doute que le pré marketing de Nicox est étudié à la loupe par ces mêmes concurrents.
L’expectative des grands laboratoires était inattendue par Nicox. Face à l’arrivée du Naproxcinod les candidats partenaires on opposé une force de l’inertie voire des retournements de situation de dernière minute. 2010 a connu une grande bataille stratégique internationale. Les fusions acquisition, les abandons de domaine, les ventes de doublons nécessaires aux impératifs de la concurrence, le positionnement de laboratoires dans certains domaines ont modifié l’échiquier mondial des big pharmas.
Les acquisitions ont été multiples :
Génériques : Pfizer, Sanofi,
OTC : Sanofi, Novartis,
Vaccins : Pfizer, Jonhson and Jonhson, Abott
La perte de brevets sera importante dans les 2 années qui viennent et devrait motiver les laboratoires à rechercher à combler leur perte de CA que leur recherche développement n’a pu relayer.
Les partenariats constituent un bon modèle d’extériorisation de la recherche développement en limitant le coût de l’échec.
Nicox veut se sortir de la dépendance financière des partenariats en devenant une pharma intégrée. L’absence de partenaire pour le Naproxcinod a obligé Nicox à mener seul le pré marketing et la soumission du dossier à la FDA et L’EMEA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le positionnement des labos en rhumato
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galileo : système de positionnement EUROPEEN
» Electrocardioscope
» Placement et positionnement
» Réforme du BEPECASER pour 2012 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Echanges sur NicOx-
Sauter vers: