AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Synthèse prise sur Zonebourse.com ce jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fiable

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 53
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Synthèse prise sur Zonebourse.com ce jour   Ven 6 Nov - 12:18

Le temps presse06/11/2009 | 08:57


Place de Cotation : NYSE Euronext Paris

Métiers : Biopharmacie

Marché, Positionnement : technologie reconnue, perspectives prometteuses en cas de réussite

Faiblesses : Un produit principal en développement, a besoin d’une validation

Raisons de la Recommandation :

Depuis notre synthèse de mars 2008, la société a engagé une course contre la montre pour atteindre l’objectif qu’elle s’était fixé en 2002 de poursuivre seule, après l’abandon de son partenaire à l’époque, AstraZeneca, le développement de son produit phare, le naproxcinod.

Rappelons brièvement de quoi il s’agit : ce procédé, qui consiste à la libération d’oxyde nitrique sur des principes actifs connus, présente surtout l’avantage de réduire les effets secondaires indésirables de ces médicaments ; il serait par ailleurs sans effet sur la pression artérielle à la différence de produits qui ont du être retirés du marché ; cette technologie serait destinée au traitement des symptômes de l’arthrose de la hanche et du genou.

La société communique très régulièrement sur les avancées, les présentations de résultats des différentes phases de développement, les présentations devant les grands congrès mondiaux, ou les négociations avec d’éventuels partenaires pour la commercialisation de son produit. Elle fait participer assez activement le marché à toutes ses démarches administratives auprès des autorités sanitaires, et tient régulièrement informés les opérateurs de sa situation.

Cette communication est tout à son honneur, mais elle comporte aussi un grand risque : celui que les investisseurs finissent par trouver le temps long. Depuis mars 2008, les comptes de l’entreprise ont évolué, et leur tendance témoigne très clairement de la fragilité croissante de la situation. Rappelons quelques chiffres.

A fin 2007, NicOx disposait d’une trésorerie globale de 173 m€. A fin 2008, elle était revenue à 104,7 m€, puis à 84,6 fin mars 2009, 76,3 à fin juin, et enfin 66,8 m€ à fin septembre dernier. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, en deux ans la trésorerie disponible a été divisée par deux et demi, 106 m€ ont été consommés en vingt et un mois. A la publication de ses comptes 2008, la société estimait disposer de fonds suffisants jusqu'à la fin 2010 ; il reste donc 66 m€ pour tenir quinze mois, espérons que la consommation ralentira.

En contrepartie il est vrai, des progrès ont été accomplis, NicOx a déposé en septembre dernier une demande d'autorisation de mise sur le marché à l'agence américaine du médicament, et celle auprès de l'agence européenne est prévue au quatrième trimestre. Les choses avancent, tant mieux. Bien évidemment, cette ponction dans la trésorerie correspond aux travaux de recherche que mène l’entreprise, d’autant que le naproxcinod n’est pas le seul produit sur lequel elle travaille. Mais tous ces travaux ne sont pas systématiquement couronnés de succès, les sociétés de biotechnologies le savent bien. NicOx a ainsi annoncé fin 2008 avoir mis fin au développement d’un produit mené conjointement avec un partenaire, le TPI 1020 susceptible de traiter les affectations d’un type de broncho-pneumopathie chronique. Il avait toutefois bien fallu financer les recherches.

Inéluctablement, cette situation se retrouve dans les comptes de l’entreprise, même si ceux d’une société de biotechnologie sont à regarder très différemment de ceux des entreprises plus conventionnelles ou classiques. En 2008 le chiffre d'affaires est revenu de 20,6 m€ en 2007 à 3,36, portant la perte opérationnelle de 48,3 à un peu plus de 74,28 m€, et la perte nette part du groupe à 73,9 m€ contre 32 un an avant. A fin septembre 2009, le chiffre d’affaires sur neuf mois est également en baisse (1,1 m€ contre 2,9), mais la perte opérationnelle se réduit à 41 m€ contre 54 ; la perte nette régresse aussi de 49,7 à 39,9 m€. C’est donc bien d’une course contre la montre dont il s’agit, d’autant que la concurrence des génériques pourrait à terme freiner le développement du produit phare de l’entreprise.

Objectifs de cours :

Boursièrement, le titre est évidemment soumis à de fortes variations, au gré des attentes ou des espoirs déçus, ses décalages brutaux sont fréquents. Depuis le début de l’année, il n’a pas vraiment participé à la reprise générale des marchés, et l’on comprend pourquoi. A 7,50 €, la société est capitalisée autour de 350 m€ contre 465 lors de notre précédente synthèse. Il faut tout de même noter, et ça ne favorise pas l’entreprise, que d’une part la société Oppenheimer Fund, actionnaire historique qui avait détenu jusqu’à plus de 25 % du capital en 2006 n’en détient plus que moins de 5 % désormais, et que d’autre part, le management n’en possède semble-t-il que moins de 3 %. Le flottant est par conséquent très large, à plus de 90 %.

Il est bien évident que si le produit est agréé, NicOx aura un statut complètement différent ; de société de recherche, elle deviendra un laboratoire biopharmaceutique, mais encore faudra-t-il qu’elle signe des partenariats, ce qui ne devrait cependant pas poser de problème.

On l’aura compris, NicOx reste un pari, que nous n’avions pas pris en mars 2008, et que nous ne prenons toujours pas sur un plan fondamental. Mais reconnaissons qu’avec un cours revenu sensiblement en arrière, le titre a tout pour séduire les spéculateurs les plus audacieux. Toute réponse positive des autorités sanitaires pourrait faire remonter le cours vers ses plus hauts de 2008, à savoir entre 12 et 15 €. Mais, plus le temps passe et plus les chances s’amenuisent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fiable

avatar

Nombre de messages : 346
Age : 53
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Re: Synthèse prise sur Zonebourse.com ce jour   Ven 6 Nov - 12:35

Et article suivant 5 minutes plus tard :

NICOX : Quand les volumes reviennent.....06/11/2009 | 09:02


Des volumes exceptionnels (ré)animent le dossier Nicox sans qu’aucune actualité ne justifie ce regain d’intérêt. Un feu de paille ou le début d’un rattrapage ?
En termes de rattrapage, tous les espoirs sont permis car le parcours des dernières semaines était essentiellement orienté vers le bas. Le titre a perdu près de 30% de sa valeur depuis fin septembre, a aligné cinq semaines de baisse consécutives et s’est enfoncé sur ses planchers annuels de mars dernier à 7,20 EUR.
Pourtant, la publication des résultats n’a pas donné matière à une telle sanction. Sur les neuf premiers mois de l’année, les résultats sont ressortis sans surprise, la perte a été réduite de 20% et la société de biotechnologie dispose d’une trésorerie suffisante pour maintenir ses activités jusqu’à fin 2010.
En fait, l’histoire boursière de Nicox semble suspendue à un partenariat satisfaisant pour la commercialisation de son produit phare, le Naproxcinod, pour lequel la société a récemment demandé une homologation auprès de la FDA américaine. Le titre évolue au gré des contacts, des rumeurs, des espoirs et des doutes, mais les investisseurs s’impatientent.
Techniquement, la tendance est neutre en données hebdomadaires et se caractérise par un large bandeau entre 7 et 10 EUR. Au centre, il y a la moyenne à 20 semaines qui joue un rôle d’accélérateur ; sa récente rupture a entraîné une chute des cours sur la base de son range.

A plus court terme, après plus d’un mois de forte baisse, le titre fait volte-face sur un regain de volumes et de volatilité. On n’est pas à l’abri d’un mouvement spéculatif rapidement corrigé, mais dans le cas de Nicox, tout retour des volumes mérite clairement que l’on s’y intéresse tant le potentiel d’appréciation est conséquent.
Passée la moyenne à 20 jours, on peut viser rapidement un pull back vers 8,4 et 8,9 EUR. C’est un scénario que nous proposons aux plus actifs qui n’hésiteront pas à couper leur position si les volumes se tarissent ou sur enfoncement du récent creux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Synthèse prise sur Zonebourse.com ce jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récupération jour feriés
» eCashBroker de 0,8% a 1,5% /jour Investissement avec PAYPAL
» conges
» jour de congé pour un mariage
» paiement jour férié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Le coin du barman...-
Sauter vers: