AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Small Differences, Big Consequences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vinsse

avatar

Nombre de messages : 515
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Small Differences, Big Consequences   Lun 17 Aoû - 11:34

Target Audience


This activity was developed for primary care physicians.
Goal


Millions
of people rely on traditional nonsteroidal anti-inflammatory drugs
(NSAIDs) and COX-2 selective inhibitors (or, coxibs) to treat chronic
pain and inflammation related to a range of conditions, such as
osteoarthritis (OA). Coxibs and traditional NSAIDs have been linked to
an increased risk of serious cardiovascular (CV) events creating a need
for new drugs with improved safety profiles. This demand is
particularly acute among patients with coexisting CV risk factors (eg,
hypertension) who represent approximately 50% of OA sufferers.
Traditional NSAIDs and coxibs block cyclooxygenase, a key enzyme in
the inflammation response. This enzyme exists in two different types in
the body: COX-1 and COX-2. Traditional NSAIDs block both COX-1 and
COX-2 and provide effective pain relief. However, they are also
associated with a low but significant incidence of serious side
effects, such as gastrointestinal (GI) and renal complications.
Traditional NSAIDs can also increase blood pressure (BP) and interfere
with the actions of antihypertensive drugs. Because a vast number of
people take NSAIDs, providing safer drugs with similar efficacy has
been a goal of the health care community for several decades,
ultimately leading to the development of coxibs.
Recently, various clinical findings have cast doubt on the CV safety
of coxibs and traditional NSAIDs, following their association with an
increased risk of serious CV events, such as heart attack and stroke.
These concerns led to market withdrawal of rofecoxib (Vioxx) and valdecoxib (Bextra).
A Food and Drug Administration (FDA) Advisory Committee meeting held in
February 2005 to discuss these issues subsequently led to the FDA's
request that the labeling of all drugs in the NSAID class carry a
"black box" warning highlighting the CV and GI risks associated with
these products. Additionally, a statement was added to the warnings
section of the labels, stressing that these drugs can cause the onset
of new hypertension or worsening of pre-existing hypertension, and
should be used with caution in patients with hypertension. In 2007,
both etoricoxib and lumiracoxib received non-approval letters from the
FDA, leaving celecoxib (Celebrex) the only coxib actively promoted in the United States (US).
COX-inhibiting nitric oxide donators (CINODs), also known as
NO-NSAIDs, are a new class of NSAID developed with the goal of
providing greater safety than existing NSAIDs. CINODs are compounds
generated by the fusion of an existing NSAID with a nitric oxide
(NO)-donating moiety by chemical means, usually by ester linkage.
CINODs retain the anti-inflammatory efficacy of NSAIDs via
cyclooxygenase inhibition while arguably improving GI and vascular
safety, most likely via vasorelaxation, inhibition of leukocyte
adhesion, and inhibition of caspases, all known NO effects.
First developed in the 1990s, CINODs have yet to be approved for use
in the US. Several CINODs are currently in clinical testing.
Authors and Disclosures


Thomas D. Giles, MD, Chair
Program Chair; Professor of Medicine, Heart and Vascular Institute, Tulane University School of Medicine, New Orleans, LA
Disclosure: Consultant and research grants: NicOx, Inc.
George L. Bakris, MD
Professor, Departments of Medicine;
Director, Hypertensive Diseases Unit, Section of Endocrinology,
Diabetes, and Metabolism, The University of Chicago, Chicago, IL
Disclosure: Consultant and research grants: NicOx, Inc.
Domenic A. Sica, MD
Professor of Medicine and Pharmacology, Virginia Commonwealth University, Medical College of Virginia, Richmond, VA
Disclosure: Consultant and research grants: NicOx, Inc.
Michael A. Weber, MD
Professor of Medicine, SUNY Downstate College of Medicine, Brooklyn, NY
Disclosure: Consultant and research grants: NicOx, Inc.
William B. White, MD
Professor of Medicine and Chief,
Hypertension & Clinical Pharmacology, Pat and Jim Calhoun
Cardiology Center, University of Connecticut School of Medicine,
Farmington, CT
Disclosure: Consultant and research grants: NicOx, Inc.
Learning Objectives


Upon completion of this activity, participants should be able to:

  1. Review the data on the importance of incremental increases in blood pressure
  2. Consider the effects of certain pharmaceutical agents and classes on increasing blood pressure
  3. Discuss strategies to mitigate the increases in blood pressure seen with certain pharmaceutical agents and classes

Credits Available


Physicians - maximum of 2.00 AMA PRA Category 1 Credit(s)™

All other healthcare professionals completing
continuing education credit for this activity will be issued a
certificate of participation.
Physicians should only claim credit commensurate with the extent of their participation in the activity.
Accreditation Statements


For Physicians




The
American Society of Hypertension is accredited by the Accreditation
Council for Continuing Medical Education to provide continuing medical
education for physicians.

The American Society of Hypertension, Inc. designates this educational activity for a maximum of 2.0 AMA PRA Category 1 Credit(s)™. Physicians should only claim credit commensurate with the extent of their participation in the activity.
Contact This Provider

For questions regarding the content of this activity, contact the
accredited provider for this CME/CE activity noted above. For technical
assistance, contact CME@medscape.net

CME Released: 05/18/2009; Valid for credit through 05/18/2010




le lien (toujours passer par google pour éviter le log in...)white et webber à la table ronde ...le théme :implication d'une petite augmentation de la pression artérielle
http://cme.medscape.com/viewarticle/702285
date de fevrier 2009 ....new jersey city ...at home




Dernière édition par vinsse le Lun 17 Aoû - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bagdraft

avatar

Nombre de messages : 419
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Small Differences, Big Consequences   Lun 17 Aoû - 12:06

Merci Vinsse.. bonne semaine..

traduction automatique..


Cette activité a été développée pour les médecins de première ligne.





Des millions de personnes comptent sur des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et la COX-2 inhibiteurs sélectifs (ou coxibs) pour le traitement chronique la douleur et l'inflammation liée à une série de conditions, comme l'arthrose (OA). Coxibs et les AINS traditionnels, ont été liés à une augmentation du risque de graves cardio-vasculaire (CV) des événements crée un besoin pour de nouveaux médicaments à l'amélioration de la sécurité des profils. Cette demande est particulièrement aigu chez les patients ayant des facteurs de risques coexistants CV (par exemple, l'hypertension artérielle), qui représentent environ 50% souffrent de l'arthrose.


Les AINS et de coxibs bloc cyclooxygénase, une enzyme clé dans la réponse inflammatoire. Cette enzyme existe sous deux types différents l'organisme: COX-1 et COX-2. Les AINS bloquent la fois la COX-1 et COX-2 et efficace de soulager la douleur. Toutefois, ils sont aussi
associée à une faible mais significative de l'incidence secondaires graves effets, comme la gastro-intestinal (GI) et des complications rénales.


Les AINS peuvent également augmenter la pression artérielle (PA) et d'interférer avec les actions des médicaments antihypertenseurs. Comme un grand nombre de les gens prennent des AINS, en fournissant des médicaments sûrs à l'efficacité est similaire un objectif de la communauté des soins de santé depuis plusieurs décennies, aboutissant à l'élaboration de coxibs.


Récemment, des résultats cliniques ont jeté le doute sur la sécurité CV des coxibs et les AINS traditionnels, à la suite de leur association avec un risque accru d'événements cardiovasculaires graves, tels que crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.


Ces préoccupations ont conduit au retrait du marché du rofécoxib (Vioxx) et le valdécoxib (Bextra).


UN Food and Drug Administration (FDA) Réunion du Comité consultatif qui s'est tenue à Février 2005 pour discuter de ces questions a conduit à la suite de la FDA demande que l'étiquetage de tous les médicaments dans la classe de porter un AINS «boîte noire» d'alerte mettant en évidence les CV et les risques associés à la GI ces produits. En outre, une déclaration a été ajoutée à l'avertissement section de l'étiquette, en soulignant que ces médicaments peuvent causer l'apparition de nouveau l'hypertension ou l'aggravation d'une hypertension pré-existante, et doit être utilisé avec prudence chez les patients atteints d'hypertension.

En 2007, étoricoxib et deux non-lumiracoxib reçu les lettres d'approbation de la FDA, en laissant le célécoxib (Celebrex), le seul coxib d'une promotion active aux États-Unis (US).


Inhibition de la COX-donateurs de l'oxyde nitrique (CINODs), également connu sous le nom de
NO-AINS, sont une nouvelle classe d'AINS développé dans le but de offrant une plus grande sécurité que les autres AINS. CINODs sont des composés générés par la fusion d'un AINS avec de l'oxyde nitrique (NO)-don de la fraction par des moyens chimiques, généralement par liaison ester.

CINODs conserver l'efficacité anti-inflammatoire des AINS par tandis que l'inhibition de la cyclo sans doute l'amélioration de GI et vasculaires la sécurité, la plupart du temps via vasorelaxation, l'inhibition de leucocytes l'adhésion, et l'inhibition des caspases, tous les effets connus NO.


Tout d'abord développé dans les années 1990, CINODs doivent encore être approuvés pour une utilisation aux États-Unis. Plusieurs CINODs sont actuellement en essais cliniques.


Auteurs et divulgations
...

À la fin de cette activité, les participants devraient être en mesure de:


1. Examen des données sur l'importance d'une augmentation de la pression artérielle
2. Examiner les effets de certains agents pharmaceutiques et de cours sur l'augmentation de la pression artérielle

3. Discuter des stratégies pour atténuer les augmentations de la
pression artérielle observée avec certains agents pharmaceutiques et
des classes

Crédits disponibles


Les médecins - un maximum de 2,00 AMA PRA de catégorie 1 de crédit (s) ™

Tous les autres professionnels de la santé de remplir la formation continue des crédits pour cette activité sera émis un certificat de participation.

Les médecins devraient seulement le crédit proportionné à l'ampleur de leur participation à l'activité.

Accréditation des déclarations


Pour les médecins

Le American Society of Hypertension est accrédité par l'accréditation Conseil pour l'éducation médicale continue de fournir médicale continue l'éducation pour les médecins.

L'American Society of Hypertension, Inc désigne cette activité éducative pour un maximum de 2,0 AMA PRA de catégorie 1 de crédit (s) ™. Les médecins devraient seulement le crédit proportionné à l'ampleur de leur participation à l'activité.

Contactez ce fournisseur

Pour les questions concernant le contenu de cette activité, contactez le
fournisseur accrédité pour cette CME / CE activité indiqués ci-dessus. Pour l'assistance technique d'assistance, contactez CME@medscape.net

CME Paru: 05.18.2009; Valable pour crédit par le biais 05.18.2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Small Differences, Big Consequences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» small talk - l'anglais avec des mamans anglophones
» GE CPX38
» RR : "Small Turboshaft Families"
» VENDREDI 19 JUIN : BIG OU SMALL THAT'S THE QUESTION ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Echanges sur NicOx-
Sauter vers: