AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Jeu 6 Aoû - 12:17

Comme je l'ai déjà fait savoir , je crois au fond des choses en l'avenir de Nicox mais je suis par contre sûr, qu'un esprit critique , ce n'est pas du luxe !
Dans la jungle des prédateurs et oiseaux de mauvais augures , les placements boursiers ne sont pas de longs fleuves tranquilles ou les mauvaises surprises existent bien .Certains ici affichent une foi à toute épreuve et il ne fait pas bon venir contrecarrer la bonne parole qui confine au nombrilisme .
Pour refroidir les ardeurs bélliqueuses et jusqu'aboutistes et afin d'ouvrir les esprits , je poste ci dessous un texte sur les Bios gagnantes d'une excellente plume ,celle de Marc Aragon :






Décembre 2006 éreinta assez quelques laboratoires pharmaceutiques
américains. Le 11, Nuvelo chutait de 80% en Bourse après l’annonce de résultats décevants sur l’Alfimeprase, son traitement de l’occlusion artérielle, dont elle briguait 2 milliards
de dollars de recettes annuelles
1. Le même jour,
Neopharm dévissait de 68% après que le marché eut pris acte que le Cintredekin, son médicament destiné à combattre le
glioblastome,
une tumeur maligne du cerveau, ne suscitait pas de mieux significatif
dans la survie des patients. Une semaine plus tard, Northfield
Labs décrochait de 66%, au terme de conclusions chagrines
2 concernant le Polyheme, son hémoglobine polymérisée. Enfin, le
26, Telik refluait de 71%, convenant que son produit le plus avancé, l’anti-cancéreux Telcyta, n’avait pas démontré l’efficacité attendue. Mensis horribilis ! Il n’y
manquait qu’un porte-drapeau : ce sera Pfizer, colosse mondial incontesté de la pharmacie.

Préséance oblige, Pfizer avait en effet illuminé la place avant tous les autres, dès le 2, qui avait proclamé l’arrêt du Torcetrapib, son anti-cholestérol vedette ; 15 milliards de dollars de revenus annuels s’envolaient ... Ainsi, la phase III
3,
qui sonna le glas de toutes ces molécules, ultime round au bout de 10 à
15 années de développement d’un médicament, n’est-elle jamais la fin de
l’aventure. Deux années auparavant, le 30 septembre 2004, l'américain Merck abandonnait son anti-inflammatoire Vioxx, prescrit aux patients
souffrant d’arthrose, suite à plusieurs milliers de décès 4 par crise cardiaque : en
une journée, l’action du groupe plongea de 26% à New York et sa capitalisation boursière fondit de 25 milliards de dollars, l’équivalent de ses recettes
annuelles 5
!
Ici ou là, toute prudence de mise, un effet délétère surgit, que l’on
n’avait pas identifié, et tout est chamboulé. Phase III ou au-delà,
c’est égal : parfois les remèdes les plus actifs le soient moins que le
mal. Et l'on aura assez remarqué que les marchés financiers n’ont pas
l’âme biopharmaceutique.





Le
décor est planté : la traque des molécules thérapeutiques est une
affaire risquée, incertaine, qui se hâte lentement, n’assurant
quiconque d’atteindre la terre promise ni d’y loger durablement.
C’est une activité coûteuse, au long cours. En attendant, il faut
vivre, c’est-à-dire se financer, soit en propre soit en nouant des
partenariats jalonnés
de versements annuels de R&D et de primes au franchissement d'étapes du développement clinique. Innate
Pharma, spécialiste français de l’immunologie, aura réussi à mobiliser
40 millions d’euros en trois levées de fonds, avant de signer, en mars
2006, un accord de collaboration avec le laboratoire danois Novo
Nordisk qui lui assure 35 millions d’euros de trésorerie pour trois ans
6. Exonhit Therapeutics, aura capté 30 millions d’euros sur les marchés financiers depuis 2005
et coopère avec BioMérieux et Allergan
7,
selon des modalités financières celées. A l’aînée tricolore, NiCox, le
pompon : une augmentation de capital de 130 millions d’euros réussie en
février 2007 et des accords « majors » signés coup sur coup, en mars
2006, avec Pfizer et Merck, qui pourraient lui rapporter 588 millions
d’euros
8
! Ces chiffres ébouriffent : et l’on oublie qu’ils ne reposent en réalité que sur des perspectives.





Ainsi NiCox, le plus en vue des laboratoires français, ne peut-il guère se prévaloir que du
Naproxcinod,
sa molécule la plus avancée, en phase III. La demande d’Autorisation de
Mise sur le Marché européen pour ce traitement prometteur des signes et
symptômes de l’arthrose, n’interviendra que début 2009, à supposer que
nul aléa ne vienne perturber les essais cliniques ni les prévisions de
revenus, de l’ordre du milliard de dollars par an. L’horizon commercial
des autres molécules est plus lointain. NiCox est donc un sacré pari,
qui nous réconcilie avec le projet industriel et les premiers devoirs
des marchés financiers. Mais l’Histoire nous enseigne aussi la
prudence : une « belle » écrasée d’argent, qui capitalise 800 millions
d’euros, un chiffre d’affaires qui n’a jamais dépassé 10 millions
d’euros et des pertes annuelles récurrentes, voilà qui, en Bourse, a un
air de déjà vu. Par exemple celui de PPL Therapeutics, pionnière du
clonage animal, qui fit naître la brebis Dolly en 1996 et surfa sur

l'industrie de la transplantation animale, un marché estimé alors à 12 milliards d'euros par an 9. A son apogée, sa capitalisation boursière atteignit 740 millions d’euros 10 ; elle ne fit
jamais aucun bénéfice. En 2004, on fermait.






Nous
aimons à croire que rien ne subsiste jamais des anciennes coutumes qui
puisse dicter l’air du temps, ses mœurs aussi bien que ses croyances.
Souvent nous levons la garde, cependant que la passion nous étreint, et
nous oublions que si quelques conditions déterminantes sont analogues,
alors quelques conséquences au moins le seront également. PPL
Therapeutics, englué dans des questions bioéthiques, n’est certes pas
comparable à NiCox, ni davantage à Innate Pharma ou Exonhit : mais on
aurait tort d’ignorer les aléas contemporains des laboratoires
américains que l’on a cités – Nuvelo, Neopharm, Northfield Labs, et
les majors Pfizer et Merck. Il est assez probable que les espoirs que
ceux-ci avaient placé dans leurs produits en phase III n’étaient ni
moindres ni moins fondés que ceux que les fidèles de NiCox échafaudent
pour le Naproxcinod. Avec des yeux de Chimène … Une autre option
est possible. Voyez Telik, la biotech de Palo Alto ci-évoquée, en plein désarroi boursier après que son Telcyta
déçut : le 17 janvier 2007, les autorités américaines annonçaient que
Carl Icahn, raider mythique, qui se signala par ses offensives sur
Texaco, TWA, Pan Am, Nabisco … avait raflé 9,9% du capital du
laboratoire 11 !






Les
marchés financiers ne manquent jamais d’investisseurs opportunistes,
âpres au gain, qui sont passés maîtres en l'art de synthétiser la seule
molécule capitale qui vaille en Bourse, à base d’atomes d’argent.
Nom générique : dollar.

















(1) MarketWatch, Carolyn Pritchard, 11/12/2006
(2) Wall
Street Journal - « More blood in the Biotech
Street
», le 20/12/2006
(3) http://www.actupparis.org/article1149.html






La
phase III correspond à une utilisation à grande échelle chez l'homme
malade pour confirmer l'intérêt thérapeutique, la sécurité d'emploi et
le schéma posologique, à travers des essais comparatifs. Elle définit
la place du médicament dans l'arsenal thérapeutique.







(4) Selon la FDA, 27785 décès et problèmes cardiaques seraient dus au Vioxx entre 1999 et 1994
(5) La Tribune, le 30/09/2004
(6) La Tribune, le 05/04/2006
(7) La Tribune, le 05/02/2007 - Le laboratoire américain Allergan commercialise le Botox
(Cool Les Echos, le 22/03/2006
(9) http://www.genethique.org/revues/revues/2002/janvier/21_01_02.htm
(10) Terra Economica, le 18/03/2004 citant le Guardian
(11) New York Reuters, le 17/01/2007


















Illustration : Molécules 3D sur fond chromé -
Brandxpictures (BXP164001)















Par Marc Aragon

-
Publié dans : Chroniques
Revenir en haut Aller en bas
luky luké



Nombre de messages : 248
Age : 66
Localisation : Nouveau résident à Panama
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Jeu 6 Aoû - 14:18

Merci Kopain, pour ce receuil d'articles, qui nous incitent à la prudence.
l'Amcox est une assoc c'est à dire un regroupement de personnes de différentes origines et de différentes opinion, un monde en miniature.
Il y a des extrèmes, positifs ou négatifs, des mitigés, et tout ce petit monde cohabite.
Il serait regrettable de ne plus donner ton opinion suite à un accrochage avec un autre membre, chacun est libre de s'exprimer, toi de même.
Prend ce qui t'intéresse et ignore le reste, et puis rappelle toi ce proverbe indien :
« Nul n'est parfait ici-bas ; le soleil lui-même a ses
taches. »
bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.belle-oiselle.com
sidelcr



Nombre de messages : 369
Localisation : Groland
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Jeu 6 Aoû - 14:29

+1 avec Lucky ; croire n'empêche pas d'être vigilant , avoir plusieurs sons de cloches (ne le prenez pas mal :-) ) évite l'endormissement sur des convictions parfois un peu trop idéalistes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
symphon1



Nombre de messages : 425
Localisation : 77 Seine et Marne
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Jeu 6 Aoû - 16:29

Au vu de certains posts de Mr Kopain sur Bourso je ne suis pas convaincu de ses bonnes intentions sur ce forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
totoffff



Nombre de messages : 39
Age : 43
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Jeu 6 Aoû - 23:53

Ok avec toi Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AMK



Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Ven 7 Aoû - 19:10

est-il indispensable de reprendre toutes les vieilles informations ? en ce cas, il en manque...
pardonnez-moi, je ne vois pas l'intérêt de ce genre de communication qui n'apporte rien à personne
le vieux blog de mitch & consorts est très nettement meilleur que des informations parcellaires
assistons-nous à l'agonie de ce forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeanCox



Nombre de messages : 1008
Age : 62
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Sam 8 Aoû - 8:39

AMK a écrit:
est-il indispensable de reprendre toutes les vieilles informations ? en ce cas, il en manque...
pardonnez-moi, je ne vois pas l'intérêt de ce genre de communication qui n'apporte rien à personne
le vieux blog de mitch & consorts est très nettement meilleur que des informations parcellaires
assistons-nous à l'agonie de ce forum ?

Disons, ma chère AMK, qu'à défaut de grives on mange des merles et soyons indulgents Wink

Tout le monde ne suit pas NicOx et son actualité d'aussi près que nous, ni depuis aussi longtemps...

Bon week-end à toutes et à tous
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Chèvre



Nombre de messages : 1214
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Dim 9 Aoû - 23:36

100% OK avec symphon1!

je l'ai signalé dès le debut mais bon...

bon dé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Groqik



Nombre de messages : 15
Age : 45
Localisation : MAYENNE
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Lun 10 Aoû - 0:52

luky luké a écrit:
Merci Kopain, pour ce receuil d'articles, qui nous incitent à la prudence.
l'Amcox est une assoc c'est à dire un regroupement de personnes de différentes origines et de différentes opinion, un monde en miniature.
Il y a des extrèmes, positifs ou négatifs, des mitigés, et tout ce petit monde cohabite.
Il serait regrettable de ne plus donner ton opinion suite à un accrochage avec un autre membre, chacun est libre de s'exprimer, toi de même.
Prend ce qui t'intéresse et ignore le reste, et puis rappelle toi ce proverbe indien :
« Nul n'est parfait ici-bas ; le soleil lui-même a ses
taches. »
bonne journée

Le problème est qu'en ce moment justement il n'a plus de tâche le soleil !!! lol !!! Et cela inquiète les scientifiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alain



Nombre de messages : 366
Age : 65
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Lun 10 Aoû - 0:54

Kopain veut en tout bon copain...des Cox à prix Copain...!


"Y croire , c'est déjà avoir fait un bout du chemin"
Lez Niçois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?   Aujourd'hui à 6:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Coxiens : a-t-on le droit ici d'etre critique ou faut il se plaire de son nombril ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ARCE : Droit ASSEDIC en capital ...
» achat d'un pas de porte ou droit au bail est-il obligatoire
» A-t-on le droit à une augmentation de salaire ?
» Droit de retrait ?
» quelques fois mon patron me rappel a-t'il le droit??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Echanges sur NicOx-
Sauter vers: