AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CHRISTIAN ESTROSI VEUT VOIR SANOFI-AVENTIS RESTER UN LEADER MONDIAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bagdraft

avatar

Nombre de messages : 419
Age : 53
Localisation : France
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: CHRISTIAN ESTROSI VEUT VOIR SANOFI-AVENTIS RESTER UN LEADER MONDIAL   Mer 5 Aoû - 20:52

CHRISTIAN ESTROSI VEUT VOIR SANOFI-AVENTIS RESTER UN LEADER MONDIAL

par Véronique Tison

PORCHEVILLE, Yvelines (Reuters) - Sanofi-Aventis doit rester un leader
mondial de la pharmacie et pour cela prendre le virage de la
biotechnologie, déclare le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi,
en visite sur le site de Porcheville (Yvelines) que le groupe cherche à
céder.

L'annonce du projet de cession fin juin a suscité des tensions sociales
que le ministre, venu à la rencontre de la direction et des
représentants des salariés, s'est efforcé de désamorcer.

Sanofi s'est engagé à poursuivre l'activité de ce centre de recherche
et de développement et à en maintenir les 220 emplois tant qu'un
repreneur n'aura pas été trouvé.

Christian Estrosi s'est félicité de cette promesse et a assuré que
l'Etat soutiendrait le groupe dans sa mutation, sans pour autant
négliger les enjeux sociaux.

"Sanofi doit rester un leader mondial de l'industrie pharmaceutique, il
ne faut pas le fragiliser", a déclaré le ministre aux journalistes
alors que plusieurs dizaines de salariés manifestaient en blouse
blanche sur le parking de l'établissement.

"En même temps, il est de ma responsabilité de trouver ce juste
équilibre pour qu'il n'y ait pas de démarche sociale pénalisante et une
juste politique d'aménagement du territoire".

Le gouvernement, a-t-il dit, réfléchit à la création d'un fonds
d'investissement dans les biotechnologies pour encourager l'innovation.

"Il y aura ce grand débat à l'automne où le gouvernement entend se
positionner en proposant des partenariats public-privé, notamment sur
les biotechnologies", a-t-il dit.

"Nous avons besoin d'accompagner nos grands industriels, nous voulons
redoubler nos efforts de recherche et développement sur ces
biotechnologies et aller vers un fonds d'investissement dédié qui
démontrerait cette volonté de partenariat entre l'Etat et les grandes
entreprises."

La part de marché mondiale des bio-médicaments est actuellement de 8%
mais 30% des nouveaux produits enregistrés chaque année par les agences
réglementaires en sont.

En Europe, la biotechnologie française se situe en troisième position
après le Royaume-Uni et l'Allemagne, mais le gouvernement souhaite
qu'elle se hisse au rang de leader.

DEUX MILLIARDS D'ÉCONOMIES

Le site de Porcheville est spécialisé dans la chimie et la toxicologie. Sa cession a été décidée au motif de surcapacités.

Sanofi, qui emploie 13.000 chercheurs dans le monde dont 6.500 en
France, a en tout 14 sites de recherche sur le territoire national,
dont quatre sont appelés à fermer.

Christian Lajoux, président de Sanofi pour la France, a exprimé sa
"détermination et sa confiance" à trouver un repreneur pour
Porcheville, qui "s'engagera à réaliser une politique sociale proche de
nos valeurs".

Le ministre en a pris acte et s'est réjoui de la garantie de la pérennité du site, "que ce soit en interne ou par une reprise".

Les syndicats contestent le projet de cession et font valoir que le
personnel, qualifié et jeune (42 ans de moyenne d'âge) est disposé à
une reconversion.

"Nous proposons la création d'une plateforme scientifique axée sur la
santé et l'environnement," a expliqué Bernard Gérin, élu de la CFDT.
"Sanofi-Aventis n'est pas en difficulté, il est l'un des premiers
bénéficiaires du CAC 40 et ce n'est pas aux salariés de payer les
erreurs stratégiques du groupe."

Le numéro quatre mondial de la pharmacie a annoncé le 29 juillet des
bénéfices en hausse au titre du deuxième trimestre mais aussi un
"programme de transformation" qui vise deux milliards d'euros
d'économies d'ici 2013.

Edité par Gérard Bon

http://www.boursier.com/vals/all/estrosi-veut-voir-sanofi-prendre-le-virage-de-la-biotechnologie-feed-54048.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CHRISTIAN ESTROSI VEUT VOIR SANOFI-AVENTIS RESTER UN LEADER MONDIAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» grossesse au travail
» Qui veut améliorer mon site ?
» Qui veut une C3
» une "vieille" secrétaire dont personne ne veut plus ! qui peut me remonter le moral ?
» 20 - vous pensez avoir affaire à un acheteur verreux qui veut payer avec paypal !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Echanges sur NicOx-
Sauter vers: