AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La biotechnologie, une vieille science en cure de rajeunissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pwelcome



Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: La biotechnologie, une vieille science en cure de rajeunissement   Mar 28 Avr - 10:21

Grippe, cancer, Alzheimer : la biotechnologie, une vieille science en cure de rajeunissement


Par Alexandra Voinchet, 27 avril 2009

MabThera et Herceptin : ces médicaments, qui ont contribué à guérir de nombreux cancers, sont le fruit de la recherche biotechnologique. Ils assurent chacun pour plus de 4,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel. Ils ont été mis au point par Genentech, firme de biotechnologie, filiale du groupe pharmaceutique suisse Roche.
Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Roche tente actuellement d'acquérir les 44% du capital de Genentech qu'il ne possède pas encore. Objectif du laboratoire helvète : réaliser un joli coup financier, intégrer les compétences de la filiale californienne, consolider 100% de ses bénéfices et procéder à des économies d'échelle aux Etats-Unis.
Si Roche investit dans cette firme de San Francisco, c'est parce qu'il croit en l'avenir de la biotechnologie. Les investisseurs peuvent suivre cet exemple et dénicher les fleurons de la pharmacie mondiale de demain.

La biotechnologie, une vieille science en cure de rajeunissement

Les vaccins, lancés à la fin du XIXe siècle, ont été les premiers produits fabriqués à partir d'organismes vivants. La première insuline humaine biosynthétique a été lancée en 1983, suivie par les hormones de croissance et les EPO, bien connues des coureurs cyclistes, pour lutter contre l'anémie. Aujourd'hui, plus de 50% des nouveaux produits lancés sur le marché proviennent de la recherche biotechnologique : anticancéreux, traitements de maladies telles que la polyarthrite, insulines pour le diabète, vaccins...

Grande différence avec la pharmacie traditionnelle : ces molécules ne sont pas issues de structures chimiques. Certaines d'entre elles sont fabriquées à partir de bactéries modifiées, afin de produire des protéines particulières : c'est, par exemple, le cas des anticancéreux les plus innovants. La production de molécules par des organismes vivants, le travail du génome et de l'ADN, les outils de biologie moléculaire, les diagnostics de la structure génétique de chacun, etc., sont du domaine de la biotechnologie.

C'est en utilisant des méthodes nouvelles, à partir de cellules, que sont produits certains vaccins les plus courants contre la rougeole, les oreillons et, depuis peu, la grippe.

Grâce à ce développement, les anciennes firmes de biotechnologie, pour la plupart américaines, sont devenues des grands groupes de biopharmacie. Amgen s'est ainsi hissé en tête du secteur de la biotechnologie mondiale, avec quatre médicaments dont les ventes dépassent 2 milliards de dollars. Mais, fort d'une capitalisation de 49 milliards de dollars, Amgen pèse moins lourd en Bourse que Genentech (86 milliards de dollars), lequel dépasse d'ailleurs le leader mondial de la pharmacie, Pfizer (85 milliards de dollars).

En outre, ces dernières années, les grands laboratoires pharmaceutiques tels que Wyeth, Novartis ou encore Sanofi-Aventis se sont engouffrés dans la brèche de la biotechnologie.
Le secteur est porteur. Selon les données d'IMS Health, les ventes de médicaments issus de la biotechnologie ont atteint 75 milliards de dollars en 2007, en progression de 12,5%, soit deux fois plus vite que le marché pharmaceutique mondial. Le nombre de blockbusters (produits dont les ventes dépassent la barre de 1 Md$) s'est envolé. De six seulement en 2002, ils sont passés à vingt-deux en 2007. La palme revient au traitement Enbrel contre la polyarthrite rhumatoïde : 6,2 milliards de dollars, partagés entre ses copromoteurs (Wyeth et Amgen).

Et la croissance n'est pas terminée. Selon les prévisions de l'organisation américaine BIO, "la taille du marché des produits pharmaceutiques pourrait doubler, pour atteindre 1 300 milliards de dollars en 2020. Cela afin de répondre aux besoins médicaux d'une population vieillissante et à la demande des pays émergents." Des maladies jusqu'à présent mal soignées, comme Alzheimer, sont visées.

Première parution le 12/03/2009 dans le numéro 24 de MoneyWeek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La biotechnologie, une vieille science en cure de rajeunissement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une "vieille" secrétaire dont personne ne veut plus ! qui peut me remonter le moral ?
» La cure de raisin c'est le moment!!
» Jean-Léon Cournayre – Le triple assassinat de Vieille-Brioude
» Problème de démarrage en hiver
» accident Ukraine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Le coin du barman...-
Sauter vers: