AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Naproxcinod bientôt dépassé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
beber



Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Jeu 2 Avr - 14:48

POLYPILL : UNE PILULE A TOUT SOIGNER … Mais pas la panacée


Actualité publiée il y a 2 jours Thérapeutique



La pilule à tout soigner en pathologie cardiovasculaire est une invention américaine. Les hasards de l’actualité médicale font qu’elle ressort quelques années après les premières présentations du concept outre-Atlantique, où on lui a attribué l’appellation de polypill, ce qu’on pourrait (audacieusement) traduire par « pilule à tout faire ». Les premiers résultats des essais actuels en Inde (où elle est produite sous le nom de Polycap) ont été évoqués au cours du congrès annuel de l’American College of Cardiology (ACC).



Son principe repose sur… ses principes actifs et sur une forme galénique courante aujourd’hui : l’association fixe de plusieurs principes actifs différents mais ciblant un facteur de risque impliqué, ici, dans les maladies cardio-cérébro-vasculaires. Si ces principes actifs différents sont compatibles entre eux (comme des vaccins différents dans une seule seringue), ils peuvent effectivement traiter, voire prévenir une maladie au sens générique.



En l’occurrence, la polypill est une association fixe de 5 molécules différentes, ciblant chacune un facteur de risque cardio-cérébro-vasculaire, donc susceptibles en synergie de minimiser le risque lié à ces facteurs : une statine contre le mauvais cholestérol, aspirine pour modérer l’activité des plaquettes (précurseurs d’une thrombose), inhibiteur de l’enzyme de conversion, bétabloquant et diurétique pour maîtriser les hausses de tension.



On peut en conclure qu’avec ce poly-traitement, on offre une protection pharmacologique contre essentiellement infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral (AVC)… Peut-être avec plus de chances d’observance puisque cette pharmacopée est contenue dans un seul comprimé, alors que l’on sait pertinemment que plus un patient doit prendre de médicaments différents, plus il y a de risque qu’il oublie l’un d’eux ou saute des prises.



Le comprimé combiné pourrait être prescrit de façon courante aux hommes à partir de 50 ans et aux femmes à partir de 60 ans, périodes de la vie où les facteurs de risque acquis commencent à influencer négativement le fonctionnement circulatoire. Car tout comence dans l’artère : thromboses, athérome, HTA. Bien sûr, les sujets ayant déjà des problèmes cardio-cérébro-vasculaires seront les premiers bénéficiaires de cette nouvelle offre pharmacologique.



Un tel traitement n’est pas une panacée. Son activité positive dépend aussi des mesures d’hygiène de vie que le patient doit respecter au minimum : activité physique, suppression du tabagisme, mesure diététiques de base, maîtrise de l’excès de poids, de la cholestérolémie et de la glycémie… Car la réflexion qui se fait jour lorsqu’apparaît un nouveau traitement trop vite présenté comme une « solution-miracle », c’est que la population laisse tomber les mesures de prévention par excès de confiance pharmacologique. On attend du/des promoteurs de la polypill qu’ils appellent les futurs utilisateurs à leur responsabilité d’autogestion de leur santé par les mesures hygiéno-diététiques… aussi !



La polypill ne rapportera pas des fortunes aux laboratoires pharmaceutiques qui la produiront, quelle que soit son nom commerciale, car ses ingrédients sont des molécules courantes, largement tombées dans le domaine public. La vraie fortune, c’est… pour la santé publique, si le concept se révèle efficace pour freiner la prévalence des affections d’origine circulatoire.



La polypill est actuellement sous observation chez l’homme pour connaître sa réelle efficacité, sa sécurité et sa tolérance. On estime pour l’instant qu’elle peut réduire de moitié l’incidence de l’infarctus et de l’AVC, données déciulant de l’essait thérapeutique en cours impliquant 2 053 sujets de 45 à 80 ans en bonne santé mais porteur d’au moins un facteur de risque : HTA, obésité, tabagisme…



Auteur : Jean-Marie Manus, Conseiller pour la santé publique, Santé log, mis en ligne le 31 mars 2009 – Visuel Leem EFPIA






http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-polypill-une-pilule-a-tout-soigner-%E2%80%A6-mais-pas-la-panac%C3%A9e_912.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel1664



Nombre de messages : 436
Age : 38
Localisation : Bas-Rhin - 67
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Jeu 2 Avr - 14:51

Parfois quand quelqu'un post une "news" qui à 3 jours, je me dis que je commence à passer vraiment trop de temps sur le net lol!

(je plaisente Beber Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Jeu 2 Avr - 17:03

je dirais plutot que le Naproxcinod a 10 ans d'avance....
Revenir en haut Aller en bas
ilbaritz



Nombre de messages : 255
Age : 51
Localisation : Biarritz
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Jeu 2 Avr - 18:21

en tous cas , au niveau de la valeur de l'action , on est revenus quelques années en arrière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Chèvre



Nombre de messages : 1214
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Jeu 2 Avr - 20:18

moi je vois tout simplement pas le rapport avec le naproxcinod...

et cette molecule ne marchera jamais quoi que certains en disent!

ps: je dis molecule mais je pense coktail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
59didier



Nombre de messages : 46
Age : 46
Localisation : HAUBOURDIN (Banlieue de LILLE)
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Jeu 2 Avr - 21:20

Voilà l'adresse du site de la fameuse pilule miracle.


http://www.poly-pill.com/


Franchement allez voir, vous allez mourir ........ de rire Tire la langue lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Revilo



Nombre de messages : 66
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Ven 3 Avr - 16:08

Effectivement c'est à "mourir" ..de rire.
revilo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gege



Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 19/09/2008

MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Ven 3 Avr - 18:03

comme dans lucky luke "du goudron et des plumes" pour le docteur miracle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
korossol



Nombre de messages : 9
Age : 41
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Dim 5 Avr - 10:26

juste une question concernant le dosage de la polypill :
chaque patient peut-il se contenter que du de cette pillule ?
Certains patients devront peut etre en prendre 2 polypill par prise certain n'auront pas besoin de certains composants de ce mélange.

de plus on ne peut pas dépasser un médicament abouti (napro) par un médoc en phase préclinique (avec possibilité de métabolite et d'effets non désirables encore non décelés)

cependant c'est une bonne nouvelle qui montre que dans le futur la recherche s'orienterait plus vers une amélioration des médicaments par l'association de molécules ou d'autres médocs et ca c'est tres bon pour le napro qui sera proposer a la FDA au plutard en septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Dim 5 Avr - 10:59

Citation :
En l’occurrence, la polypill est une association fixe de 5 molécules différentes, ciblant chacune un facteur de risque cardio-cérébro-vasculaire, donc susceptibles en synergie de minimiser le risque lié à ces facteurs : une statine contre le mauvais cholestérol, aspirine pour modérer l’activité des plaquettes (précurseurs d’une thrombose), inhibiteur de l’enzyme de conversion, bétabloquant et diurétique pour maîtriser les hausses de tension.
A la base, Naproxcinod est tout de même un anti-inflammatoire pour traiter les douleurs de l'arthrose. Le mettre en concurrence avec des composés qui n'ont rien à voir est donc plutôt étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Dim 5 Avr - 11:18

NCX6560 versus polypill.
Mais quelles seront les études qui pourraient être réalisées?
L'addition des effets secondaires est à ajoutéer à l'effet secondaire produit par leur association.
Une association médicamenteuse chez des patients de plus de 50 ans est toujours à risque. Le terrain est souvent altéré par une pathologie renale, hépatique cardio-vasculaire...
les autorités de santé recommanderont-elles une association face à un minimum de produit suffisant.
Le bénéfice de l'association est-il supérieur au risque cumulé pour un nombre suffisant de personne.
Le bénéfice de l'association est-il justifié pour une partie de la population face à un moindre nombre de molécules présentant un moindre risque d'effets secondaires?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D@n (Daniel Beldio)



Nombre de messages : 3210
Age : 64
Localisation : Pays de l'Arbre et de l'Eau
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Dim 5 Avr - 18:08

Bon ben je vais proposer à MG de lancer la No-Polypill ! Rolling Eyes
lol 2
Ok ! Je Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naproxcinod bientôt dépassé ?   Aujourd'hui à 1:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Naproxcinod bientôt dépassé ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques astuces pour faire croire que le Père Noël est passé
» Bientôt sans emploi
» Entrepreneur et bientôt maman...
» Appel au secours, la rentrée est pour bientôt!!!!
» Aide à la résiliation d’un contrat dont le délai de rétractation est dépassé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Le coin du barman...-
Sauter vers: