AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NICOX : le terrible commentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 15:04

2009-01-20 | A surveiller ce jour
A3Gadvise

On ne peut pas dire que le camp des sceptiques s’érode. Pire, dans son édition de début janvier, le magazine Moneyweek, compare le secteur des biotechnologues à un billet de loterie, avec beaucoup de perdants, et titre sur Nicox en ces termes : « Nicox, un coup d'intox ? ». Entre Goldman Sachs et Société Générale qui font preuve de pessimisme, avec une valorisation au mieux au dessous des 6 euros, l’article de Moneyweek ne tire pas d’avantages à l’avènement clinique du Naproxcinod.

Le point positif de cet article serait de constater qu’enfin, les analystes ne sont plus « moutonniers » et donnent libre écho à leurs convictions. Le magazine compare les objectifs de Goldman Sachs à ceux d’Euroland Finance : le grand écart. Mais convient que la Vie Financière, désormais liée à Moneyweek, avait recommandé NICOX à achat spéculatif fin septembre, citant en référence 2 analystes et un gérant.

Pour étayer ses commentaires, Moneyweek propose de comprendre ce qu’est finalement le Naproxcinod : un anti-inflammatoire dit non stéroïdien dans le traitement des douleurs liées à l'arthrose. Il combine effectivement les radicaux d'oxyde nitrique et a des effets cardiovasculaires positifs. Le Naproxène lui cause des problèmes de tolérance.

Le premier constat est de relever que le Naproxcinod s’avale : ce qui fait que l’effet d’'oxyde nitrique serait douteux. Revenant sur le point fort du Naproxcinod, amoindrissant les effets de surtension artérielle, Moneyweek précise que l'arthrose ne se soigne pas. Et que le produit ne fait que « soulager la douleur et retarder la progression du mal ». Précisant que l'ibuprofène concurrent, n’aurait pas d’effet négatif sur la tension artérielle.

Ce qui conduit Moneyweek à constater que le Naproxcinod ne présente aucun avantage par rapport à l'existant. Concluant que le produit phare de NICOX « a la même efficacité que le Naproxène » : « pas mieux, pas pire que ce qui existe déjà ».

A l’issue des études cliniques satisfaisantes, et même saluées indirectement par les analystes de la Société Générale, pour le bon travail effectué, Moneyweek a une approche plus singulière et refait l’étude de l’étude, en ce sens que le Naproxcinod n’est rien d’autre que ce que nous connaissons déjà et que le résultat est mince pour permettre à Nicox de devenir la Star de la biotechnologie française. Concluant que l’affaire Nicox apparaît être « une bonne intox », « avalée par des analystes qui s'attachent aux chiffres, sans regarder le fond et le coeur de métier ». Fin de citation….

De quoi relancer la polémique.
Revenir en haut Aller en bas
stanis

avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 15:19

avec de tels commentaires , je comprends mieux le cours de nain de COX .. bientôt les 6 voir moins .........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel S.



Nombre de messages : 508
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 15:23

Bjr Al01ain,

Il est stupéfiant qu'un cabinet d'analyse reprenne l'article de Moneyweek à bon compte, sans même en vérifier les assertions scientifiques.....Alors qu'il s'agit d'un tissu d'âneries.....

D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cartouche

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 73
Localisation : sud ouest / bassin Arcachon
Date d'inscription : 09/10/2008

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 17:16

on pourrait porter plainte pour moins que cela!
heureusement tout intelec correctement constitué rectifie de lui même et contate que le ridicule ne tue pas!
Honte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D@n (Daniel Beldio)

avatar

Nombre de messages : 3210
Age : 65
Localisation : Pays de l'Arbre et de l'Eau
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 17:24

cartouche a écrit:
on pourrait porter plainte pour moins que cela!
heureusement tout intelec correctement constitué rectifie de lui même et contate que le ridicule ne tue pas!
Honte!

C'est à NicOx d'apporter la preuve du contraire en signant un Big Deal !
Pour le moment, les résultats annoncés bons voire excellents n'ont pas eu les effets escomptés, à savoir reflet dans le cours de la validation des Phases III, signature avec un ou plusieurs partenaires, etc...
Il est logique de se poser encore des questions à ce stade.
Je fais comme St Thomas, je veux toucher pour voir !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mourgue



Nombre de messages : 252
Age : 74
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 19:02

Pour info >>

A3Gadvise

Précision de la rédaction : A3Gadvise a pour souci de donner acte des avis qui différent. L’article de MoneyWeek date du 9 janvier 2009, une reprise de début octobre 2008, et met en exergue le scepticisme entretenu par certains observateurs, et les pâles convictions sur le succès du produit au niveau commercial . Notre commentaire à pour objet de comparer avec les éléments que nous connaissons depuis, et de remettre l’analyse dans son contexte d’aujourd’hui, puisqu’elle est reparue le 9 janvier, post résultats. De là à faire de même avec les incertitudes du partenariat attendu ? Pour notre part, nous ne modifions pas nos avis précédents. Pas d’intox à l’info.

On ne peut pas dire que le camp des sceptiques s’érode. Pire, dans son édition de début janvier, le magazine Moneyweek, compare le secteur des biotechnologues à un billet de loterie, avec beaucoup de perdants, et titre sur Nicox en ces termes : « Nicox, un coup d'intox ? ». Entre Goldman Sachs et Société Générale qui font preuve de pessimisme, avec une valorisation au mieux au dessous des 6 euros, l’article de Moneyweek ne tire pas d’avantages à l’avènement clinique du Naproxcinod.

Le point positif de cet article serait de constater qu’enfin, les analystes ne sont plus « moutonniers » et donnent libre écho à leurs convictions. Le magazine compare les objectifs de Goldman Sachs à ceux d’Euroland Finance : le grand écart. Mais convient que la Vie Financière, désormais liée à Moneyweek, avait recommandé NICOX à achat spéculatif fin septembre, citant en référence 2 analystes et un gérant.

Pour étayer ses commentaires, Moneyweek propose de comprendre ce qu’est finalement le Naproxcinod : un anti-inflammatoire dit non stéroïdien dans le traitement des douleurs liées à l'arthrose. Il combine effectivement les radicaux d'oxyde nitrique et a des effets cardiovasculaires positifs. Le Naproxène lui cause des problèmes de tolérance.

Le premier constat est de relever que le Naproxcinod s’avale : ce qui fait que l’effet d’'oxyde nitrique serait douteux. Revenant sur le point fort du Naproxcinod, amoindrissant les effets de surtension artérielle, Moneyweek précise que l'arthrose ne se soigne pas. Et que le produit ne fait que « soulager la douleur et retarder la progression du mal ». Précisant que l'ibuprofène concurrent, n’aurait pas d’effet négatif sur la tension artérielle.

Ce qui conduit Moneyweek à constater que le Naproxcinod ne présente aucun avantage par rapport à l'existant. Concluant que le produit phare de NICOX « a la même efficacité que le Naproxène » : « pas mieux, pas pire que ce qui existe déjà ».

A l’issue des études cliniques satisfaisantes, et même saluées indirectement par les analystes de la Société Générale, pour le bon travail effectué, Moneyweek a une approche plus singulière et refait l’étude de l’étude, en ce sens que le Naproxcinod n’est rien d’autre que ce que nous connaissons déjà et que le résultat est mince pour permettre à Nicox de devenir la Star de la biotechnologie française. Concluant que l’affaire Nicox apparaît être « une bonne intox », « avalée par des analystes qui s'attachent aux chiffres, sans regarder le fond et le coeur de métier ». Fin de citation….

De quoi relancer la polémique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
potard



Nombre de messages : 245
Age : 72
Localisation : var
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 19:33

Si vous relisez mes post ,vous pourrez lire que j'ai toujours dit qu'effectivement à mes yeux le NAPROXINOD , COMME LA PLUS PART DES BLOCKBOOSTER depuis qu'elque temps, n'apportait rien de fondamentalement nouveau mais que lui ,au moins ne semblait pas apporter des risques nouveaux et c'est déjà pas si mal !!!!!Pour un médicament mes maitres disaient :
PRIMUN NON NOCERE ! vous avez bien lu !! Ce que l'on demande à un médoc principalement c'est de ne pas etre pire que le mal !Le fait de diminer un effet secondaire , si peu soit il , peut ( attention je dit PEUT et pas DOIT ) entrainer un certain succes !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stanis

avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 20:08

D@n (Daniel Beldio) a écrit:
cartouche a écrit:
on pourrait porter plainte pour moins que cela!
heureusement tout intelec correctement constitué rectifie de lui même et contate que le ridicule ne tue pas!
Honte!

C'est à NicOx d'apporter la preuve du contraire en signant un Big Deal !
Pour le moment, les résultats annoncés bons voire excellents n'ont pas eu les effets escomptés, à savoir reflet dans le cours de la validation des Phases III, signature avec un ou plusieurs partenaires, etc...
Il est logique de se poser encore des questions à ce stade.
Je fais comme St Thomas, je veux toucher pour voir !!!

même vision que toi Daniel ..
je ne croirai à la réussite que quand elle sera réelle et que mon portif sautera de joie .
pour le moment ( malgré tout ce qui se dit bon ou mauvais) nada .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naproxcinoq

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 63
Localisation : R P
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 20:12

al01ain a écrit:

De quoi relancer la polémique.

De quoi la relancer, en effet...

Quant à l'article de moneyline, je ne comprends pas qu'on en parle encore ! Dire que l'ibuprofène n'aurait pas d'effet secondaire sur la tension artérielle suffit à discréditer totalement ce "tissu d'âneries", pour reprendre l'heureuse expression de Daniel S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 20:33

Oui, en plus elle dit tous les AINS, et le vioxx, pourquoi à t il été interdit !!! No

C'est du n'importe quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 21:15

Cher naproxcinoq,

Regardez mon post date de 13H04 et la précision de la redaction a été rajouté apres !
Mourgue l'a posté à 17H et a bien fait....Je pense qu'il y a eu du ramdam chez AGS qui a du rajouter, à la va vite, ce commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 21:40

« soulager la douleur et retarder la progression du mal ».
Les AINS sont-ils des molécules qui soignent une maladie ?
Soigner c’est guérir rarement, ralentir la progression de la maladie parfois, soulager souvent, mais ne pas nuire d’abord.
Les effets secondaires sont donc cruciaux. Diminuer les effets secondaires est devenu essentiel pour les autorités de santé.
Les effets cardio-vasculaires ont entraîné la mort de patients motivant le retrait du Vioxx et l’absence d’autorisation sur le marché du Prexige.
Le Naproxcinod montre une moindre élévation de la pression artérielle que le Naproxène, l’AINS le moins à risque cardio-vasculaire. Ce n’est pas l’Ibuprofène qui a cette réputation.
Les effets indésirables apparaissent moins importants dans les études du Naproxcinod que le Naproxène. Nous ne connaissons pas les détails.
Emettre un doute sur l’absorption du NO, c’est mettre en doute les phases pré cliniques.
Dire que l’Ibuprofène n’augmente pas la pression artérielle, c’est nier les études Danoises et les effets retrouvés par Pfizer ou Novartis sur l’Ibuprofène qui était comparé au Celebrex et au Prexige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mourgue



Nombre de messages : 252
Age : 74
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   Mar 20 Jan - 21:58

al01ain a écrit:
Cher naproxcinoq,

Regardez mon post date de 13H04 et la précision de la redaction a été rajouté apres !
Mourgue l'a posté à 17H et a bien fait....Je pense qu'il y a eu du ramdam chez AGS qui a du rajouter, à la va vite, ce commentaire.


Exact al01ain AGS la rajoute apres-midi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NICOX : le terrible commentaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
NICOX : le terrible commentaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Honoré de BALZAC, notre collègue.
» Le dernier Bill Gross de PIMCO
» Un Commentaire!!!!!?????Une Réaction???
» Configuration de la facturation
» Modification note sur état de compte et soumission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Echanges sur NicOx-
Sauter vers: