AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ludovic Hamelin (wushin)
Admin


Nombre de messages : 541
Age : 44
Localisation : Thailand et Perou
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Mar 3 Avr - 8:18

Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2 : les quotas de l'UE sont trop importants

La plupart des pays de l'Union européenne semblent avoir distribué trop de quotas d'émission de gaz carbonique en 2006, mettant en danger l'avenir du mécanisme européen d'échange des droits à polluer. Après la publication, lundi 2 avril, par la Commission européenne des bilans des bourses d'échange de ces droits d'émission, la valeur de la tonne de gaz carbonique (le CO2, principal gaz à effet de serre) s'est une nouvelle fois effondrée, à 95 centimes à la mi-journée. Elle valait plus de 22 euros en janvier 2006.



Même si la Commission européenne a insisté sur le fait qu'il ne s'agissait que de chiffres préliminaires sujets à révision, une tendance nette se dessine : comme en 2005, les Etats membres de l'UE se sont montrés trop généreux avec leurs entreprises. Seuls la Grande-Bretagne et l'Espagne ont distribué des quotas inférieurs à leurs émissions de CO2 de 2005.


Huit grands pays européens se retrouvent dans la situation inverse. La France, l'Allemagne, la Pologne, l'Italie, la République tchèque et les Pays-Bas ont au total émis 1,56 milliard de tonnes de CO2 en 2006, alors que les quotas s'élevaient à 1,63 milliard de tonnes, soit 71 millions de tonnes de plus. Les émissions de gaz carbonique de la France se sont élevées à 118 millions de tonnes en 2006, à comparer à un quota de 150 millions de tonnes.

BRUXELLES SE BAT POUR FAIRE RÉDUIRE CES QUOTAS

Le prix de la tonne de CO2 perdait un tiers de sa valeur lundi à mi-journée, à 95 centimes, un prix jugé très insuffisant pour inciter les entreprises à réduire leurs émissions plutôt que d'acheter des droits à polluer. C'est tout le système de bourse d'échange des droits qui paraît menacé, au moment où l'UE souhaite étendre à la planète entière ce mécanisme qu'elle considère comme un des meilleurs outils pour lutter contre le changement climatique.

Dans ce système, chaque installation se voit attribuer un quota et peut vendre toute tonne de CO2 qui n'est pas émise sur la bourse européenne d'échange de droits à polluer, l'objectif étant d'encourager les comportements vertueux.

L'effondrement du cours de la tonne de CO2 donne raison à la Commission européenne, qui se bat avec les Etats membres pour réduire les quotas qu'ils allouent à leurs installations dans leurs plans nationaux d'allocation (PNA) pour 2008-2012.

Paris avait, par exemple, présenté un PNA qui prévoyait un plafond annuel d'émissions de 155,6 millions de tonnes de CO2, un chiffre équivalent à ce qu'il était en 2005-2007, avant de le retirer devant le risque d'être censuré par Bruxelles.

Le nouveau plan, qui prévoit un maximum annuel de 132,8 millions de tonnes pour 2008-2012, a été approuvé le 26 mars par la Commission. Mais les données publiées lundi semblent prouver que ce chiffre est encore trop élevé par rapport aux besoins, puisque la France n'a apparemment émis que 118 millions de tonnes de CO2 en 2006.

_________________
Presque plus chomeur!!!
___________________________________________________________
J'ai une maison a louer en location saisoniere a Phuket en Thailande.
LA MAISON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.linkedin.com/in/lhamelin
Serge Labrune (serlec)



Nombre de messages : 179
Age : 47
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: salut   Mar 3 Avr - 9:07

salut wushin
Tu es sur rha ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby fuck



Nombre de messages : 374
Age : 31
Localisation : US
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Mar 3 Avr - 9:14

Cet article, je sens qu'il est personnalisé. Evil or Very Mad

Non, je rigole.

Salut Wushin.

Le CO2 tue le CO2.

Le CO2 tue ma pv

BOf, avec un AR gagnant, PRU à 0.78€. Pas trop de casse.

Toujours confiant...mais la commission européenne doit se montrer bcp plus drastique.

@+ et merci pour l'info

Vince
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby fuck



Nombre de messages : 374
Age : 31
Localisation : US
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Toujours du rendement   Jeu 10 Mai - 22:10

Le co2 je viens d'en faire une intoxication

Pru 0.78€

Cloture ce jour 0.24€ - 43%

Si vous connaissez quelqu'un pour me faire de la réanimation , je suis preneur et TLT lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valvalvalval



Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Jeu 10 Mai - 23:17

pauvre Vinceo...on en avais parlé...dur dur

en tous cas tu as de l'humour

revends tout et rachète des call Nicox, dont la revente sera imposé à 26% dès le 1er euro !
lol!

un moment de nostalgie: j'ai retrouvé les emprunts russes de mon grand-père, et des actions papier avec coupons à détacher: c'est très très joli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Guyonnet(nicoxyd)
Admin


Nombre de messages : 2361
Age : 58
Localisation : Seine et Marne (77)
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Ven 11 Mai - 19:40

Vinceo,

Si tu te mets sous respirateur artificiel, évite le CO2... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D@n (Daniel Beldio)



Nombre de messages : 3210
Age : 64
Localisation : Pays de l'Arbre et de l'Eau
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Ven 11 Mai - 19:57

valvalvalval a écrit:

un moment de nostalgie: j'ai retrouvé les emprunts russes de mon grand-père, et des actions papier avec coupons à détacher: c'est très très joli.

... J'en ai remué quelques uns de ces titres à coupon ! Quel galère c'était ! Heureusement que la dématérialisation des titres est intervenue !
D'un autre côté, je les regrette aussi, car c'était des oeuvres d'art et en collection, çà en jetait !...
Nostalgie quand tu nous tiens... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge Labrune (serlec)



Nombre de messages : 179
Age : 47
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Ven 11 Mai - 19:59

Attention vinceo produit à echeance de tout H2O avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D@n (Daniel Beldio)



Nombre de messages : 3210
Age : 64
Localisation : Pays de l'Arbre et de l'Eau
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Ven 11 Mai - 20:01

Au fait Vinceo, si tu trouves un respirateur à 2 places, on pourra se soutenir mutuellement...
Tu me parleras de ton CO2 et je te parlerai de mes Calls... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Sam 12 Mai - 0:08

Edit : c'est bon j'ai trouvé mes réponses dans un post précédent...
Revenir en haut Aller en bas
baby fuck



Nombre de messages : 374
Age : 31
Localisation : US
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Je respire un peu aujourd'hui   Dim 13 Mai - 2:32

0.33€ à la cloture... un tout petit peu d'air

=> VALVALVAL: je conserve... Finalement un placement long terme, c'est un placement court terme qui à mal tourné... non?
Par contre pour les calls, je ne vais pas tarder

=> OLivier et Daniel: pour le respirateur uniquement de l'air vosgien à ne pas confondre avec l'herbe népalaise... sic

=> Daniel: pas de problème, je te fais une petite place

=> VALVALVAL et Daniel: les titres au porteur, on en a encore des tonnes en Belgique

=> Serlec: je n'ai rien compris mais je sors à l'instant du respirateur ... lol!

=> Mitch toujours à ton service Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Dim 13 Mai - 12:30

Bdodan a écrit:
Au fait Vinceo, si tu trouves un respirateur à 2 places, on pourra se soutenir mutuellement...
Tu me parleras de ton CO2 et je te parlerai de mes Calls... Embarassed

Au pire je peux vous refiler ma bouteille d'O2, elle a 4 sorties et vous pouvez choisir entre masque et détendeur (et elle a un humidificateur). Il y a donc encore 2 places de libre...

lol!
Revenir en haut Aller en bas
D@n (Daniel Beldio)



Nombre de messages : 3210
Age : 64
Localisation : Pays de l'Arbre et de l'Eau
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Dim 13 Mai - 13:31

BièreMan a écrit:
Bdodan a écrit:
Au fait Vinceo, si tu trouves un respirateur à 2 places, on pourra se soutenir mutuellement...
Tu me parleras de ton CO2 et je te parlerai de mes Calls... Embarassed

Au pire je peux vous refiler ma bouteille d'O2, elle a 4 sorties et vous pouvez choisir entre masque et détendeur (et elle a un humidificateur). Il y a donc encore 2 places de libre...

lol!

Avis de Recherche : 2 amatrices pour aventure en apnée lol! lol 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Guyonnet(nicoxyd)
Admin


Nombre de messages : 2361
Age : 58
Localisation : Seine et Marne (77)
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Lun 28 Mai - 11:27

Pour ceux que ça intéresse :

Le marché des émissions de gaz à effet de serre a triplé en 2006
Article paru dans l'édition Le monde du 04.05.07
La Banque mondiale chiffre à 23 milliards d'euros le nouveau marché, encore fragile, des mécanismes financiers permettant de lutter contre le réchauffement climatique

Le « marché du carbone » est en pleine expansion : il a triplé entre 2005 et 2006, atteignant, selon la Banque mondiale, 23 milliards d'euros. Ce marché des émissions de gaz à effet de serre est devenu suffisamment mûr pour justifier son propre salon professionnel, Carbon Expo, à Cologne. C'est à l'occasion de sa tenue que la Banque a présenté, mercredi 2 mai, les statistiques du marché.

Le principe du marché des émissions de gaz à effet de serre est de permettre à des entreprises qui ne peuvent pas diminuer leurs émissions d'acheter des « permis » à d'autres opérateurs qui, eux, réduisent leurs émissions. L'enregistrement de ces permis et les règles du marché sont arbitrés par une instance de contrôle. L'idée est qu'ainsi l'on pourra réduire à moindre coût ces émissions qui induisent le changement climatique.

Le marché mondial est essentiellement constitué du dispositif mis en place par l'Union européenne, le Système communautaire d'échange de quotas d'émission (SCEQE), et du Mécanisme de développement propre (MDP) géré par la Convention sur le changement climatique. Le SCEQE représentait, en 2006, 19 milliards d'euros, pour 1,1 milliard de tonnes de CO2 (gaz carbonique). Les MDP, pour leur part, ont mobilisé des engagements de 3,8 milliards d'euros pour 470 millions de tonnes de CO2, selon les statistiques de la Banque mondiale.

Par ailleurs, des engagements volontaires de réduction des émissions sont mis en oeuvre de façon anarchique par des entreprises privées. Présentés comme des « compensations » permettant de rendre « neutre » en émission telle ou telle activité (comme la tenue d'une conférence sur... le climat ou des voyages en avion), ils représentent un volume faible.

Le dynamisme du marché officiel ne le met pas à l'abri de faiblesses de jeunesse : le SCEQE a ainsi vu ses prix s'effondrer d'une vingtaine d'euros en 2006 à moins de 1 euro actuellement. « Cela s'explique notamment par l'hiver très doux que nous avons connu, qui a limité le chauffage donc les émissions des compagnies électriques, explique Christian de Perthuis, de la Caisse des dépôts et consignations. Mais surtout par le fait qu'on arrive à la fin de la première phase du système. Pour la phase suivante, qui commence à 2008, les prix de la tonne de CO2 se situent à 18 euros. » Problème : pour que le prix atteigne un niveau élevé, incitant à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, il faut fixer des quotas d'émission rigoureux, ce qui est mal accepté par les secteurs industriels concernés, qui jugent leur effort disproportionné par rapport au reste de la société.

Le MDP suscite moins de controverse : il est un moyen de transférer des fonds et des techniques récentes vers les pays du Sud. Par exemple, une firme européenne va financer un projet de récupération et reconversion des gaz d'une aciérie, en Chine, et récupérera les crédits des tonnes de CO2 non émises. Les pays émergents ont vite compris l'intérêt du système, et l'Inde, le Brésil, le Mexique et la Chine en sont les quatre bénéficiaires les plus importants. Les experts envisagent d'ailleurs la connexion entre ce marché des MDP et le marché européen. Celui-ci pourrait aussi s'élargir outre-Atlantique, avec la probable mise en place d'un marché aux Etats-Unis dans les années à venir.

Les principaux pays intègrent le marché mondial des émissions, même s'il est encore immature, dans leur stratégie. Par exemple, selon Paula DiPerna, du Chicago Climate Exchange, la Bourse américaine des gaz à effet de serre, « la Chine tient un compte précis de ses progrès en efficacité énergétique, et quand son plafond d'émissions sera discuté, elle déclarera les gains ainsi réalisés ».

L'évolution des marchés des émissions est cependant fragilisée par la multiplication des « compensations » qui ne suivent pas des règles aussi rigoureuses que le système européen ou celui de la Convention climat. « Il faut marquer une distinction claire entre les MDP rigoureusement régulés et les dispositifs non officiels, a déclaré Ivo de Boer, secrétaire de la Convention, à Cologne. Cette confusion pourrait limiter le potentiel du MDP. »

La réalité des réductions d'émission proposées par ces « compensations » n'est en effet pas toujours bien vérifiée, et certains opérateurs vendent plusieurs fois les réductions d'un même projet. La constatation de nombreuses fraudes de ce type a même conduit le très libéral Financial Times à prendre position, le 26 avril, pour des taxes sur le CO2 de préférence au marché ! Un paradoxe, alors que les dispositifs d'échange ont été mis en oeuvre précisément pour éviter le recours à la fiscalité. Mais celle-ci est aussi prônée en France dans le programme de Nicolas Sarkozy, sous forme d'une taxe sur le carbone importé, c'est-à-dire contenu dans les produits des pays ne respectant pas le protocole de Kyoto. Même sur le plan idéologique, le marché des émissions n'a pas encore gagné la partie.

Hervé Kempf
http://abonnes.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/ARCHIVES/archives.cgi?ID=81d33d98e455a96535c3b220e0765c8319dc9ea2b980f951


WASHINGTON, 21 mai 2007 (AFP)
Selon une étude scientifique Amérique publiée en début de semaine, les émissions de dioxyde de carbone (CO2), un des principaux gaz à effet de serre, ont augmenté dans le monde de manière alarmante entre 2000 et 2004, à un rythme trois fois supérieur à celui des années 1990.
Ces émissions de CO2 ont augmenté de 3,1% par an au début des années 2000 contre un rythme de 1,1% par an dans les années 1990, d'après cette étude publiée sur le site internet de la revue de l'Académie nationale des Sciences (PNAS). D'après les auteurs de l'étude, cette croissance accélérée des émissions de CO2 est largement due à la hausse de la consommation d'énergie et à l'augmentation de carbone dans la production d'énergie.
"Malgré le consensus scientifique selon lequel les émissions de dioxyde de carbone affectent le climat, nous ne constatons pas de signes de progrès dans la gestion de ces émissions aussi bien dans les pays développés que dans les pays en développement. Dans de nombreuses parties du monde, nous reculons" souligne le principal auteur de cette étude, Chris Field, directeur du département sur l'écologie mondiale à la Carnegie Institution. L'étude montre également que les émissions de CO2 ont augmenté plus vite depuis 2000 que dans le pire scénario envisagé par le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec). "Les tendances liant l'énergie à la croissance économique vont réellement dans la mauvaise direction", estime M. Field.
L'accélération d'émissions de CO2 est particulièrement importante dans les pays en développement dont l'économie progresse fortement, en particulier la Chine. Afin de lutter contre les changements climatiques et de répondre à la nécessité de diviser par 4 nos émissions de CO2, Greenpeace et le conseil européen des énergies renouvelables, l’Erec, a publié un scénario baptisé Révolution énergétique. Ce scénario a été décliné, entre autres, pour la Chine et l’Inde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby fuck



Nombre de messages : 374
Age : 31
Localisation : US
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Lun 28 Mai - 11:35

Pour la phase suivante, qui commence à 2008, les prix de la tonne de CO2 se situent à 18 euros. »

Merci pour l'article OLivier.

Je serai quand même curieux de la manière dont le passage à la phase suivante va se faire pour les certificat perpétuels comme celeui que j'ai de ABN AMro.??? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby fuck



Nombre de messages : 374
Age : 31
Localisation : US
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Lun 28 Mai - 11:35

"vince o"]Pour la phase suivante, qui commence à 2008, les prix de la tonne de CO2 se situent à 18 euros. »

Merci pour l'article OLivier.

Je serai quand même curieux de la manière dont le passage à la phase suivante va se faire pour les certificat perpétuels comme celeui que j'ai de ABN AMro.??? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Guyonnet(nicoxyd)
Admin


Nombre de messages : 2361
Age : 58
Localisation : Seine et Marne (77)
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Dim 3 Juin - 11:58

AFP le 02/06/2007 16h49

Le ministre allemand de l'Environnement Sigmar Gabriel a souhaité samedi que les droits d'émissions de CO2 qui seront distribués aux entreprises après 2012 en Europe soient "mis aux enchères à 100%" et non plus distribués gratuitement comme actuellement.

"Nous avons besoin d'une vente plus importante aux enchères, nous pensons qu'il faut prévoir 100% à partir de 2013", a-il affirmé à l'issue d'une réunion avec les ministres européens de l'Environnement à Essen (ouest de l'Allemagne) consacrée aux technologies environnementales.

Dans les plans nationaux d'émissions de C02 pour la période 2005-2007, ces quotas ont été distribués gratuitement et dans la période 2008-2012, seul un maximum de 10% de ces droits pourront être vendus aux enchères par les Etats qui le souhaitent.

"Tant que la destruction de l'environnement n'aura pas de prix, personne n'aura intérêt à investir dans les technologies propres", a souligné M. Gabriel.

Ces quotas de CO2 sont au coeur de la politique de l'UE pour respecter son objectif de réduction d'émissions de gaz à effet de serre (-8% en 2012 par rapport à 1990) dans le cadre du protocole de Kyoto pour lequel elle est très en retard.

L'idée est d'inciter les industries "énergivores" (11.400 sites, dans les secteurs de l'énergie, du papier, du ciment et du métal), responsables de la moitié des émissions de CO2 en Europe, à investir dans des technologies propres en donnant un prix, et donc un coût, aux émissions de CO2.

Les entreprises qui réussissent à réduire leurs émissions peuvent ainsi revendre les quotas non utilisés à d'autres entreprises qui n'y arrivent pas

Mais la générosité des quotas d'émissions attribués pour la première période 2005-2007 avait provoqué un effondrement des cours de la tonne de CO2 sur le marché du carbone.

Aussi la Commission a-t-elle imposé aux Etats membres des restrictions sévères dans les plans 2008-2012, ce qui lui vaut d'être poursuivi devant la Cour de justice par deux Etats membres (Slovaquie et République tchèque).

Elle doit faire une présentation législative d'ici la fin de l'année pour réviser la directive sur le fonctionnement du marché du C02 après 2012.

L'un des objectifs des Européens est d'intégrer les Etats-Unis dans le cadre d'un marché mondial.

Selon M. Gabriel, ce marché peut être une explication de la proposition inattendue de George Bush de lancer un nouveau cycle de négociations avec les grandes économies mondiales pour fixer d'ici à fin 2008 un objectif mondial à long terme de réduction des gaz à effet de serre.

"C'est très improbable que les Etats-Unis ne participent pas à un marché financier où on peut gagner de l'argent", a-t-il affirmé.

A côté du marché du CO2, les ministres ont évoqué d'autres pistes pour soutenir les entreprises qui investissent dans des technologiques écologiques, comme celle de leur faire profiter des marchés publics, au niveau local ou national, qui représentent l'équivalent de 16% du PIB européen.

Pour parler de cette "nouvelle révolution industrielle", les ministres étaient réunis symboliquement dans l'ex-site minier Zollverein, qui était le plus grand complexe charbonnier de la Ruhr et est aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'Unesco et reconverti en lieu culturel et de création de design.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Vaillantpvailla8



Nombre de messages : 1765
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Dim 3 Juin - 12:45

Très intéressant.
Je me demandais pourquoi ce marché CO2 était aussi important alors que les états les plus polluants n'avaient pas l'intention d'y participer. Si la négociation de cota de CO2 attirent les USA par l'argent c'est effectivement très subtile.
Les nouveaux venus dans l'union européenne ont attirés les industries parfois très polluantes, on comprend qu'ils ne soient pas satisfaits de telles mesures qui peut leur coûter une partie de ce qu'ils ont gagné. Les nouveaux venus n'ont pas encore compris qu'ils ont des droits et des devoirs. L'arrivée dans une nouvelle organisation impose des limites dont ils ne sont pas maîtres, ce que parfois les anciens de l'union ont des difficultés à comprendre.
Merci d'avoir pointé l'endroit où des informations générales peuvent être postées sans encombrer les autres rubriques du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Guyonnet(nicoxyd)
Admin


Nombre de messages : 2361
Age : 58
Localisation : Seine et Marne (77)
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Lun 11 Juin - 11:09

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-918957@51-917920,0.html

Au Brésil, en Chine, en Inde ou en Corée, les projets de réductions de gaz à effet de serre fleurissent. D'ici à 2012, la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) estime que plus de 1 600 projets seront réalisés, et près de 2 milliards de tonnes équivalent carbone de gaz nocifs évitées.

Ces initiatives s'incrivent dans des "mécanismes de développement propre" (MDP) prévus par le protocole de Kyoto. Ratifié en 2005, le traité international ne se contente pas d'allouer des quotas d'émissions aux pays développés. L'article 12 du protocole de Kyoto introduit des modules de "flexibilité", dont les MDP permettant aux pays du Nord de coopérer avec ceux du Sud dans des projets environnementaux.

Sur le principe, les partenaires sont également bénéficiaires. Quand les pays hôtes accueillent des infrastructures nouvelles et performantes, les industries disposent de "crédits carbone Kyoto" équivalant à la réduction des émissions. Les entreprises peuvent ainsi contribuer, hors de leurs frontières, à l'effort environnemental ; elles sont aussi autorisées à revendre leurs crédits aux entreprises qui dépassent leurs quotas.

BRETTON WOODS ENVIRONNEMENTAL

Dans les faits, les investisseurs tirent dans les dispositifs de l'ONU une source considérable de revenus. Avec un investissement minimal, les initiateurs des dix plus gros projets touchent de larges plus-values : environ 1 milliard d'euros par an pour l'ensemble des plus grands projets, soit au total, 6 milliards d'euros pour la durée du protocole de Kyoto.

"Nous n'interprétons pas les dispositifs internationaux en terme d'effet de levier financier, nous les appliquons", déclare Philippe Meunier, le secrétaire général de la Mission interministérielle de l'effet de serre (MIES), chargée de la gestion et de l'autorisation des projets MDP français. "Ce que nous mesurons, c'est la réduction d'émissions que permet un projet ; nous ne regardons pas quelle est la proportion entre le coût de l'investissement et le volume potentiel de crédits qui va être généré", poursuit-il.

Comment est-ce possible ? Par quelle alchimie le carbone de la pollution se transforme-t-il en or ? En cause, l'article 12 du protocole de Kyoto : avec ce dispositif, les investisseurs des pays développés ne sont pas incités à investir dans la réduction des gaz dont les volumes sont les plus importants, mais ceux dans ceux qui rapportent le plus de crédits.

Dans les mécanismes de développement propre, tous les gaz ne se valent pas : chacun est affecté d'un coefficient multiplicateur, correspondant à sa nocivité. Le dioxyde de carbone devient l'étalon : une tonne de CO2 réduite équivaut à une unité de crédit carbone ("certified emission reductions", CER en anglais). Une tonne de protoxyde d'azote (N2O, ou "gaz hilarant") équivaut à 310 tonnes de CO2. Quant au HFC-23, le gaz réfrigérant le plus prisé des investisseurs, son coefficient multiplicateur est de 11 700.

Ainsi, les dix plus gros projets concernent le HFC-23 ou le protoxyde d'azote, des gaz qui ne représentent respectivement que 2 et 14 % des émissions totales de gaz à effet de serre. Dès lors, la distortion entre les besoins écologiques et les projets élaborés devient criante : 650 millions d'euros ont été distribués pour éradiquer le HFC-23, alors que selon Archie Mcculloch, un universitaire de Bristol, 23 millions d'euros auraient suffi avec des systèmes de captation. Le CO2, qui sert d'étalon, devient paradoxalement le moins rentable des gaz, alors qu'il constitue 70 % des émissions mondiales. "Il est vrai que ces très gros projets exercent un effet d'éviction à l'encontre de projets qui ont une vertu en terme de développement durable et en stratégie de croissance locale beaucoup plus importante", concède Philippe Meunier de la MIES.

En Chine, les réductions de HFC-23 sont en tête de tous les projets de mécanismes de développement propre. Pourtant, les réductions promises par ces projets ne correspondent pas aux besoins réels du pays.


OPTIMISATION DE L'"OR VERT"

Avec les modules de flexibilité, les responsables de l'ONU voulaient faire venir les entrepreneurs ; ils n'ont fait venir que des investisseurs. Parmi les plus gros participants aux mécanismes de développement propre, figurent principalement des banques ou des fonds européens, comme Goldman Sachs, ou de grandes industries de l'énergie, telles que BP ou le géant italien Enel. Les groupes de la City londonienne dominent le marché, mais les investisseurs français sont également bien présents. Rhodia figure en tête, grâce à deux projets au Brésil et en Corée du Sud. BNP-Paribas intervient également dans un important projet en Inde.

Le cours de la tonne de CO2 est actuellement au plus bas, avoisinant 50 centimes d'euro. Mais ce taux, étonnamment peu élevé, agit en réalité comme un écran de fumée. Dans la vente au comptant, les cours se sont effondrés, passant d'un pic à 30 euros, à une somme désormais négligeable. Mais les entreprises et les fonds qui thésaurisent les crédits carbone vendent à terme, en anticipant un hausse du marché .

Les pays-hôte, en taxant les crédits carbone, s'assurent aussi de confortables revenus. La Chine, par exemple, taxe les réductions de HFC-23 à 65 %, celles de protoxyde d'azote à hauteur de 30 %. Pendant les sept ans d'application du protocole, la Chine pourrait ainsi obtenir près de 3 milliards d'euros de taxes.

Le gouvernement chinois verrouille également l'accès à ce nouvel or vert que constituent les crédits Kyoto. Seule une entreprise chinoise ou une joint-venture majoritairement chinoise peut bénéficier des mécanismes de développement propre sur le sol du pays. "Les Chinois intègrent le bénéfice économique des projets. S'il y a un prélèvement élevé sur le HFC 23 un peu moindre sur le N2O c'est bien parce qu'ils ont compris que ces projets étaient fort rentables, et que même avec un niveau de prélèvement sur la génération des unités de réduction des émissions, le projet est toujours viable", conclut le responsable de la MIES, Philippe Meunier.

Laurent Checola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby fuck



Nombre de messages : 374
Age : 31
Localisation : US
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Mar 12 Juin - 0:29

en attendant, comme avec nicox, moi j'accumule... :)

Et j'ai mon masque à gaz

:lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D@n (Daniel Beldio)



Nombre de messages : 3210
Age : 64
Localisation : Pays de l'Arbre et de l'Eau
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Mar 12 Juin - 9:08

vince o a écrit:
en attendant, comme avec nicox, moi j'accumule... Smile
Et j'ai mon masque à gaz
lol!

... Tu n'es plus sous la tente à oxygène !?!...
Tu es devenu autonome ?
Fais gaffe à pas effrayer les infirmières ! affraid
lol 2
Amitiés. Daniel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby fuck



Nombre de messages : 374
Age : 31
Localisation : US
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Mar 12 Juin - 14:35

salut Daniel,

Non, malheureusement je suis toujours sous la tente...

mais j'ai un petit équipement portable qui me permet de sortir de temps en temps :lol!:

bàt

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Guyonnet(nicoxyd)
Admin


Nombre de messages : 2361
Age : 58
Localisation : Seine et Marne (77)
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Jeu 19 Juil - 22:25

Bon,

Y'en a un qui aurait mieux fait d'acheter les Velcan qu'il conseillait en février, quitte à sacrifier quelques cox au passage... Wink
+ 75% d'un côté, - 10% de l'autre...affraid

Mais non, je resterai insensible aux autres sirènes de la cote, et fidèle à ma coxinelle ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby fuck



Nombre de messages : 374
Age : 31
Localisation : US
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Jeu 19 Juil - 22:34

arghhhhhhhhhhh

0.11€ oggi ma che successo

sono dja morto mille volte

lol! je rappelle mon pru d'enfer 0.78€ OUI Monsieur c'est du long terme

Merci pour ce rappel OLivier SM prends ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier Guyonnet(nicoxyd)
Admin


Nombre de messages : 2361
Age : 58
Localisation : Seine et Marne (77)
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Jeu 19 Juil - 22:39

oops... Embarassed

Sorry, fellow !

Remarque, avec mes wawas Cox, je ne fais pas le fier : -30% sur PRU, et ça ne s'arrange pas...

Michele, sors-le nous avant décembre, ton partenaire de derrière les fagots ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2   Aujourd'hui à 21:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde- Nouvelle chute du prix de la tonne de CO2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» grue électrique 40T valla
» Nouvelle venue dans le monde des Mampreneurs
» Nouvelle Igo M 14
» Plus que 5 jours pour visionner le reportage "un monde en Or"
» vetements et chaussures prix cassés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Le coin du barman...-
Sauter vers: