AMicale des COXiens

Forum des actionnaires particuliers de NicOx
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pour comprendre la baisse du cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
j paulcoquillat(mandrake)



Nombre de messages : 279
Age : 60
Localisation : CORBEIL ESSONNES
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: pour comprendre la baisse du cours   Ven 23 Nov - 15:22

Il me semble que ce post est intéressant pour vraiment comprendre le mécanisme qui est en train de se mettre en place ,comme je l'avait déja répété peut importe pour ces fonds plus values ,moins values les impératifs sont la affraid

Le krach des subprimes d’août 2007 n’en finit pas de causer des dommages collatéraux souvent innatendus, qui se traduisent par autant d’opportunités que certains peuvent alors exploiter à leur profit.

Nous voyons depuis deux mois que parmi les victimes collatérales se trouvent l’ensemble des fonds de technologie et d’innovation, qui subissent de plein fouet la nouvelle défiance mondiale qui se manifeste à l’encontre de tous les fonds sur la planète et à ce stade sans discernement.

Cette défiance a provoqué un très réel desinvestissement de la part des porteurs de parts de ces fonds, par les aprticuliers, parfois de desinvestissemnt de gestionnaires intermédiaires qui détenaient ces parts ( Sicav, OPCVM, autres fonds…).

La particularité de ces fonds c’est que leur capital est variable, au contraire des sociétés qui ont émises des actions, très concrètement ceci veut dire que si un porteur de part vend il récupère la valeur de sa part en cash que le gestionnaire du fonds techno doit lui remettre.

En général ces fonds vivent ceci tranquillement les entrées et les sorties se compensant, ou les écarts étant faibles un appel ponctuel à des prêts au jour le jour est suffisant, car les règles de délais de remboursement sont souvent très confortables, 15 jours voire plus.

En situation normale, si pertes de clients, le fonds peut donc gérer tranquillement quelques ventes de titres de façon optimisée.

Par contre la situation actuelle est inédite :énormes ventes de parts et donc nécessité d’adopter des modes de gestion également totalement inédits pour ses fonds : il faut vendre en urgence des actions alors que ce n’est pas forcément le meilleur moment.

Une autre conséquence terrible du krach subprime c’est que emprunter de l’argent au jour le jour pour ses remboursements est devenu extrêmement couteux ( loyers de l’argent au jour le jour), et parfois carrément impossible, la défiance est telle que le de refus peut exister devant le risque pris par un fonds qui pourrait avoir en action deux fois plus que nécessaire et donc exposer très nettement en cas de risque de retournement du marché actions.

Les fonds ont un autre évènement crucial à prendre en compte : la publication du bilan annuel.

Pour ce bilan on arrête les achats et vente en fin novembre de l’année on recalcule la valeur des parts, on prépare les publications de fin décembre en essayant de se faire le plus beau possible afin de préparer les clients à réinvestir dans ces fonds technos.

Le hic c’est que les clients lisent les détails et regardent la liste des actions détenues par ces fonds… rien de pire que de se retrouver avec des lignes affichant de nettes sous performances par rapport aux indices.

L’habitude est donc de procéder à du window dressing, on bazarde à la hussarde les quelques valeurs que l’on nen veut plus voir figurer dans les comptes, et on affiche alors souvent une performance globale du portefeuille inférieure aux performances de chacune des lignes restantes dans le portefeuille ( ce qui est toujours étonnant pour le lecteur).

La combinaison de ces facteurs, avec l’impératif du window dressing de fin novembre conduit à la mise en place d’un comportement inédit de la part de ses fonds technos : ils en arrivent à sabrer de très belles actions, des valeurs pas forcément chères et toujours pleines de perspectives, pour récupérer du cash y compris sur les valeurs auxquelles ils croient.

Mais sachant bien que ceci va provoquer une baisse ssignificative de ces actions, ils sont dans l’obligation de vendre la TOTALITE de la ligne, afin que celle-ci disparaisse du bilan annuel.

On voit donc des fonds choisir des lignes importantes de leurs portefeuilles, sur lesquelles ils étaient souvent en plus value, et les vendre à la hussarde, par centaines de milliers d’actions en quelques jours. On ne vend plus alors les mauvaises lignes, mais au contraire de bonnes grosses lignes qui étaient souvent en forte plus value.

Plus de 20 actions de techno du marché français viennent de subir ces ventes massives et destructrices, à la grande surprise et incompréhension de leurs petits actionnaires historiques. Certaines sont de très bonnes valeurs, qui ont publié des chiffres en forte croissance avec des valorisations raisonnables, quand soudain, le jour de la publication trimestrielle, un énorme mouvement de vente incompréhensible s’est déclenché avec des volumes inédits.

L’incompréhension est totale et les fonds arrivent à vendre en quelques jours d’énormes quantités avec des baisses de 20 à 40% au final pour les dernières actions vendues, car les actionnaires bien au fait de la valeur commencent à racheter ce papier dès le début de la baisse sans imaginer l’urgence à laquelle sont soumis les fonds et donc de fait ralentissent la baisse au lieu de la pousser pour récuperer le papier à des niveaux ridicules quelques jours après.

Parmi ses valeurs totalement massacrées on citera les cas étonnants de Netgem et Parrot, ces deux sociétés en très forte croissance affichent des CA en très fortes hausses de très belles perspectives de rentabilité ( Rex, RN), et ont vu ensuite des ventes atteignant des volumes dont on savait qu’ils ne pouvaient venir de petits porteurs.

Plus de vingt autres valeurs ont connu de tels déboires sur le marché français.

Cette situation étonnante va bien sûr être corrigée progressivement lors du premier semestre 2008, dès que ces fonds auront récupéré des sources de financement qui leur permettront de reprendre pied dans ses sociétés qu’ils connaissent parfaitement et pour lesquels ils sont bien placés pour savoir que la valorisation actuelle est devenue hyper attrayante.

Mais ils ne peuvent pas commencer dès maintenant à racheter, car d’une part ils sont tenus par la publication annuelle et sont bloqués jusqu’à fin novembre pour réinitialiser ces lignes, d’autres part la défiance ne va s’estomper que progressivement avec la digestion du krach des subprimes , donc plutôt vers le 2 ème trimetsre 2008.

Ceci permet pour une fois aux petits porteurs de prendre leur REVANCHE sur les fonds et d’investir à des niveaux de valorisation indits sur de nombreuses sociétés de technologie, dont beaucoup sont sur des activités sans aucun rapport avec la finance et donc sanctionnées sans aucune raison valable par la crise actuelle.

Pour la première fois depuis 2003 le cours de ses petites sociétés massacrées est beaucoup plus intéressant que celui des poids lourds de la cote et la perspective de plus value à six mois dépasse souvent les 40%.
Et les volumes à vendre sont encore là car certains fonds sont tous justes en train de finir le solde de certaines lignes.

Les petits porteurs sont quasiment seuls à pouvoir en profiter, époque merveilleuse et situation uniuqe, qui va durer encore quelques jours, et au mieux jusqu’à fin 2007.

Tous droits déposés - Spec Asset Managment, november 2007-11-23
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
j paulcoquillat(mandrake)



Nombre de messages : 279
Age : 60
Localisation : CORBEIL ESSONNES
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: suite du post   Ven 23 Nov - 15:24

SUITE DU POST inutile de revenir sur l'opportunité d'achat les soldes ne seront pas éternelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ilbaritz



Nombre de messages : 255
Age : 51
Localisation : Biarritz
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: pour comprendre la baisse du cours   Ven 23 Nov - 17:00

Merci beaucoup.
C'est vraiment trés intéressant à lire .
J'ai même envie de le faire lire à des amis à qui j'avais dit de placer sur Nicox et qui sont (bien sûr) en M.V en ce moment ...(un coup à perdre ses meilleurs amis la situation actuelle )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: pour comprendre la baisse du cours   Ven 23 Nov - 19:49

C'est sur que la tes amis (es).....qui pense ql peu refaire un tour sur 10.50 voir 10 ??? J'ai 2 ordres épuisette en attente d'etre servie !! Je sais, faut pas etre trops gourmand !! En fait le ou les fonds qui vendent essaye de la garder au plus bas pour pouvoir recharger a bon compte... Je pense meme qu'ils en gardent en reserve et juste avant de revenir ils vont declanché une vente panique !! De ce fait, la retrouvé autour des 10€ reste possible...J'en serait bien heureux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pour comprendre la baisse du cours   Aujourd'hui à 5:03

Revenir en haut Aller en bas
 
pour comprendre la baisse du cours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» #RégiePubWeb #e-information : #actualité : Séisme, 3 Questions pour comprendre ce phénomène naturel
» [Photo] pour voir, pour savoir, pour comprendre.
» Comment faire????
» sourd et muet
» RECHERCHE cours de guitare pour débutant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMicale des COXiens :: Forum public :: Le coin du barman...-
Sauter vers: